lundi 12 août 2013

LE DOSSIER DE LA SEMAINE - 12 08 2013 - 7:01 -

Qu’est-ce qu’une pancréatite ?

La pancréatite est une inflammation douloureuse du pancréas. Une crise conduit généralement à une hospitalisation en urgence pour soulager la douleur et évaluer l’état du pancréas.

L’atteinte pancréatique survient lorsque les enzymes digestives sont activées avant d’être sécrétées dans le duodénum et où le pancréas commence à être attaqué.

Le pancréas

C’est une glande volumineuse située derrière l’estomac et le duodénum (première partie de l’intestin grêle). Le pancréas a deux fonctions principales :

  • Il sécrète de puissantes enzymes digestives dans l’intestin grêle afin de faciliter la digestion des glucides, des protéines et des graisses.
  • Il libère des hormones telles que l’insuline et le glucagon dans la circulation sanguine. Ces hormones sont impliquées dans le métabolisme du glucose dans le sang , réglementant la manière dont le corps stocke et utilise les aliments en énergie.

Qu’est-ce qu’une pancréatite aiguë ?

C’est une inflammation soudaine qui se produit sur une courte période. Dans la plupart des cas, la pancréatite aiguë est causée par des calculs biliaires ou par une consommation excessive d’alcool. Certains médicaments, des infections, des traumatismes, des troubles métaboliques ainsi qu’une chirurgie peuvent également être des causes de pancréatite. Dans environ 10 % à 15 % des cas de pancréatite aiguë, la cause est inconnue.

Les symptômes:

  • une nausée accompagnée d’une douleur dans l’abdomen supérieur ou le dos
  • Un abdomen enflé et douloureux
  • Des nausées et des vomissements
  • De la fièvre
  • Une augmentation du rythme cardiaque

La gravité de la pancréatite aiguë peut varier d’une légère gêne abdominale à une grave maladie potentiellement mortelle. Mais la majorité des personnes souffrant de pancréatite aiguë (plus de 80 %) se rétablissent complètement après avoir reçu le traitement approprié.
Dans les cas très graves, la pancréatite aiguë peut entraîner des saignements dans le pancréas, des lésions tissulaires graves, une infection ainsi qu’une formation de kystes. La pancréatite sévère peut également créer des affections qui peuvent nuire à d’autres organes vitaux tels que le cœur, les poumons ou les reins.

Qu’est-ce qu’une pancréatite chronique ?

Elle survient le plus souvent après une période de pancréatite aiguë. Dans environ 45 % des cas, la pancréatite chronique est causée par la consommation prolongée d’alcool. Les calculs biliaires, les troubles héréditaires du pancréas, la fibrose kystique, un taux de triglycérides élevé ainsi que certains médicaments peuvent également être des causes d’une pancréatite chronique .

Les dommages causés par la consommation excessive d’alcool au niveau du pancréas peuvent ne pas apparaître pendant de nombreuses années, puis après la personne peut soudainement développer des symptômes de pancréatite sévère, y compris une douleur intense.

Les symptômes:

Les patients éprouvent fréquemment une douleur constante dans l’abdomen supérieur et irradiant le dos. Chez certains patients, la douleur peut être invalidante.

D’autres symptômes peuvent inclure la perte de poids causée par une faible absorption des aliments. Cette malabsorption se produit lorsque la glande ne sécrète pas assez d’enzymes pour digérer normalement les aliments. En outre, le diabète peut survenir si les cellules productrices d’insuline du pancréas sont endommagées.

Le traitement

Les analgésiques ainsi que les narcotiques aident à soulager la douleur. Cependant, à cause de la nature chronique de la douleur, les patients qui prennent des narcotiques sont continuellement à risque de développer une dépendance (à la morphine par exemple).

D’autres stratégies de contrôle de la douleur peuvent inclure des interventions telles que le drainage des conduits pancréatiques.

C’est là que la réflexologie plantaire joue un rôle intéressant en venant soulager l’anxiété et apaiser la douleur. Par son action sur les nerfs et les tensions provoquées par la souffrance, elle permet de décrisper, dénouer, détendre les muscles, et relance la circulation de l’énergie bloquée par les toxines.

(Sources: mauxdeventre.org/ pancreatite.fr)

Tags: , , , ,

2 Commentaires

Laissez un commentaire ou posez une question