samedi 22 février 2014

LE PROBLEME DU MOMENT - 22 02 2014 - 7:17 -

Quelques mots sur l’hyperphagie

L’hyperphagie touche environ 2% de la population, en particulier les femmes. Cette pathologie suit un schéma similaire à celui de la boulimie, sauf que les personnes qui en souffrent, n’essaient pas de perdre du poids (en se faisant vomir par exemple, pour “annuler” l’ingurgitation massive d’aliments) et donc deviennent très vite obèses.

L’hyperphagie  se manifeste par une envie irrésistible de manger sans réelle sensation de faim. Les quantités de nourriture consommées sont importantes et avalées  sans aucune mastication, machinalement, à la chaîne, en continu. Ce symptôme fait partie de la boulimie, qui est une pathologie d’origine psychiatrique. La boulimie survient par crises d’hyperphagie suivies d’un mal-être profond, un mélange de honte, et d’écoeurement de soi.  L’hyperphagie a une cause psychologique: il peut s’agir de compensation et de consolation suite à un sentiment de solitude ou un manque de confiance en soi.

Certaines études montrent également que l’hyperphagie peut être engendrée par une faible estime de soi, une insatisfaction corporelle et la solitude. La nourriture devient ainsi un refuge, une échappatoire pour ces individus.

Le stress et des épreuves douloureuses, des blessures psychologiques mal soignées comme la perte d’un proche ou un abus sexuel peuvent également entraîner des troubles alimentaires.

Si les crises d’hyperphagie sont souvent liées à un état dépressif, elles peuvent aussi être le signe d’un diabète de type 1.

L’hyperphagie peut entraîner de réels problèmes de santé tels que:

  • du diabète
  • un cholestérol élevé
  • une pression artérielle élevée
  • les affections du cœur et de la vésicule
  • une arthrose précoce et/ou importante
  • des douleurs articulaires ou musculaires
  • des problèmes gastro-intestinaux
  • de l’apnée du sommeil
  • certains types de cancers
  • des problème menstruels

Quand l’hyperphagie devient chronique, il faut alors suivre une thérapie cognitive comportementale qui permettra de renouer un contact sain avec la nourriture et de reconnaître la sensation de satiété.

La formulation de suggestions directes en hypnose peut permettre d’apaiser les problèmes émotionnels et de mettre un terme à l’ingestion désordonnée d’aliments.

(Sources: sante-medecine.commentcamarche.net/

Tags: , , ,

Laissez un commentaire ou posez une question