mardi 4 août 2015

LA PLANTE DE LA SEMAINE - 4 08 2015 - 10:49 -

Les vertus de l’igname

On dirait une grosse patate, pas beau du tout de prime abord, mais en purée, délicieux. Qu’est-ce que l’igname ? La couleur de ce tubercule venu des tropiques varie en fonction de son degré de maturité, passant du blanc, au jaune, puis au rose.

Au Cameroun, on lui donne différents petits noms:  Ikoro dans la région de Yaoundé, Bouloumdjé en Fufuldé,Mbâa à Douala et ses environs, Mbaya chez les Yambassa et Beu dans le département du Ndé…

L’igname est une plante grimpante à tubercule qui appartient à la famille des dioscoréacées. Sa culture dans toutes les régions tropicales du globe possède au départ une visée alimentaire. Ses tubercules sont riches en amidon au même titre que la pomme de terre ou le manioc.

En Amérique centrale, on s’en servait contre les troubles menstruels et ovariens, ainsi que pour soulager les nausées de la grossesse, faciliter l’accouchement et prévenir les fausses couches. Au Belize et en Chine, on se sert de l’igname pour soigner les problèmes urinaires. Différentes traditions attribuent à la plante des propriétés antispasmodiques, ainsi qu’un effet stimulant sur la production de bile.

Dans les années 1940, la plante a suscité beaucoup d’intérêt quand on a découvert que la plante était riche en a découvert qu’elle était riche en diosgénine et en dioscine (substances naturelles très proches des hormones produites par l’organisme féminin).

La composition de l’ignagme

La composition chimique des tubercules est voisine de celle des pommes de terre avec environ 25 % d’amidon, mais un peu plus de protéines (environ 7 %, quatre fois plus que le manioc). Ils sont très pauvres en matières grasses et en minéraux, et assez riche en vitamine C.

Certaines variétés, utilisées par l’industrie pharmaceutique, contiennent des alcaloïdes, dont la dioscorine, des tanins, des sapogénines, (dont la diosgénine qui est aussi utilisée en laboratoire avec d’autres composants pour la préparation de stéroïdes, analogues en particulier de la cortisone, à la progestérone et à des œstrogènes, une fois transformée).

L’igname a un pouvoir rassasiant, ce qui en fait un allié de taille dans les régimes amincissants et, pour la même raison, il peut avoir une action bénéfique sur certains troubles du comportement alimentaire (crises alimentaires compulsives).

Il est riche en minéraux

En effet, il contient des vitamines du groupe B (B1, nécessaire au bon fonctionnement du système nerveux, B6, qui permet de bien assimiler les lipides et les acides aminés) mais aussi de la vitamine C, du potassium, du phosphore, du manganèse, du fer, et du cuivre.

L’igname est également riche en :

-protéines végétales, indispensables au bon fonctionnement de toutes les cellules.

-lipides, anti-inflammatoires et aidant à prévenir les maladies cardio-vasculaires.

-glucides, essentiels à l’énergie.

-fibres alimentaires, qui aident à bien digérer (L’igname apporte environ 116 calories pour 100 g.)

L’igname se trouve difficilement dans le commerce, à part dans des magasins de produits exotiques. On trouve principalement des élaborations en gélule, en liquide, en poudre et en teinture mère. Ces produits sont fabriqués avec des espèces spécifiques d’igname.

(sources:jardinage.comprendrechoisir.com/bonaberi.com/santedoc.com)

Tags:

Laissez un commentaire ou posez une question