jeudi 12 novembre 2015

A QUOI SERT ? - 12 11 2015 - 10:15 -

Qu’est-ce que la psychologie biodynamique ?

massagebiodynamiqueLa Psychologie Biodynamique est une thérapie psycho-corporelle qui approche la globalité psyché/corps et part du principe que notre corps garde en mémoire les expériences vécues. Elle a développé une approche et des techniques qui permettent à la psyché et au corps de participer au processus thérapeutique.

Gerda Boyesen (1922-2005) , fondatrice de la psychologie Biodynamique, part du principe que les changements physiologiques peuvent amener des changements psychologiques et que le corps “encapsule” la charge émotionnelle. Le lâcher-prise du réflexe de sursaut et de la cuirasse musculaire ne sont pas suffisants. La décharge végétative, qui agit comme une contrepartie corporelle à une décharge émotionnelle semble tenir une place de choix dans le processus de guérison. Elle remarque que lorsqu’un processus émotionnel est mûr il y a un mouvement fluidique dans le corps et que s’il n’est pas évacué, les résidus métaboliques restent dans les tissus. Cela l’amène à la compréhension du cycle vasomoteur, et du concept de cuirasse tissulaire.

Actuellement, des recherches scientifiques américaines, notamment celle du Dr Gershon sur le système nerveux entérique, montrent que l’innervation des intestins est si importante qu’il qualifie ce réseau de deuxième cerveau. Il montre ainsi que l’activité péristaltique est associée de façon privilégiée à l’activité du système nerveux autonome.

La pensée de Gerda Boeysen

La Psychologie Biodynamique est arrivée en France en 1973. Pour Gerda Boyesen, le “psychopéristaltisme” est un système d’auto-régulation de l’organisme qui joue un rôle crucial dans la régulation des émotions. Il est activé par les mouvements fluidiques dans les parois intestinales. De nombreuses recherches montrent que les émotions s’associent à la dynamique des fluides dans l’organisme (larmes, décharges végétatives). Les substances véhiculées par les fluides peuvent se transformer en résidus métaboliques si l’émotion est bloquée.

Le psychopéristaltisme résulte d’une remise en route de mouvements fluidiques (par le massage ou autre technique thérapeutique) et permet, entre autres, l’élimination de ces résidus. On dit alors que le corps digère les émotions bloquées. Il s’ensuit généralement un meilleur état d’être pour la personne. Le psychopéristaltisme produit des sons écoutés à l’aide d’un stéthoscope.

massagebiodynamiqueLa somatisation est la prise en charge par le corps d’un problème pour lequel la personne n’a pas de solution consciente satisfaisante. En Psychologie Biodynamique on parle alors de névrose incorporée. Pour soulager la souffrance psychique, le corps somatise, d’où m’apparition de divers troubles physiologiques.

Il ne faut pas oublier, qu’à la base, toute personne est dotée d’un noyau sain, partie profondément vivante en chacun et qui n’est jamais autodestructrice, c’est la personnalité primaire.

Ce noyau sain est vu comme doté d’une capacité à maintenir son intégrité face à chaque nouvelle situation (principe d’homéostasie), et à intégrer toute nouvelle expérience afin d’actualiser son potentiel (principe de croissance). Pour cela il dispose de systèmes d’auto-régulation physiologique (ex : régulation de la température du corps…) et psychique (ex : rêves…).

La personnalité secondaire, elle,  est le résultat d’un compromis effectué par la personnalité primaire dans un effort d’intégration des incohérences environnantes. Elle est formée de blocages et de systèmes figés : fixations mentales, émotions bloquées, cuirasses physiques. Elle cherche à répondre aux demandes environnantes et perd le contact avec le noyau sain.

La théorie biodynamique établit que la personnalité primaire de chacun de nous sait, mieux que quiconque et avec une intelligence plus fine que celle du thérapeute, ce dont elle a besoin. Ce n’est que lorsque le système de défense fait opposition à cette communication, que le thérapeute pourra intervenir pour rétablir le bien-être nécessaire.

Le massage biodynamique du ventre, après écoute des différents bruits au stéthoscope (gargouillis, sifflements, grincements…) doit aider à dissiper les tensions physiques et émotionnelles tout en rétablissant notre système d’autorégulation des émotions.

(sources: wikipedia.org/ psychologie-biodynamique.com)

 

Tags: ,

Laissez un commentaire ou posez une question