dimanche 10 septembre 2017

L'INFO DE LA SEMAINE - 10 09 2017 - 4:11 -

Les trigger points ou la fin des douleurs musculaires

SCM-PainLes trigger points ou points de tension musculaire sont des nœuds qui se forment au niveau des muscles. Ils peuvent être la cause d’une douleur au point exact de leur emplacement mais aussi ailleurs, dans tout le corps, même dans des régions éloignées du point d’origine.

S’il n’y a pas de maladies graves, la sensibilité à une pression est généralement un signe de dysfonctionnement musculaire et un « appel » du corps, qui réclame ainsi que l’on prenne soin de la zone affectée.

Ces nœuds ou bandes dures qui se forment au sein des fibres musculaires peuvent être clairement identifiés lorsqu’on les recherche manuellement ou lorsqu’on se fait masser. Les trigger points sont palpables. Ils seront toujours ressentis comme des points compacts. A ne pas confondre avec une zone de muscle dure ou tendue qui est contracturée.

Il existe 4 sortes de points :

Les trigger points actifs

Ils sont associés à une douleur existante et à d’autres dysfonctionnements. Ils peuvent varier en irritabilité d’heure en heure et de jour en jour.

Les trigger points actifs peuvent apparaître lorsqu’on sollicite brutalement ses muscles sans les avoir échauffés, lorsqu’ils sont fatigués (position assise, sport intensif, jardinage, déménagement…).

Les trigger points passifs

Moins douloureux à la palpation que les actifs,  ils provoquent seulement une faiblesse et une fatigue dans la région des muscles concernés. C’est une des raisons pour lesquelles ils passent inaperçus au quotidien. Il suffit de se faire masser pour qu’on les ressente.

Les trigger points primaires

Ils résultent d’une blessure physique ou d’une irritation locale causée par un déplacement vertébral ou articulaire mineur. Un trigger point primaire, en déclenchant des douleurs, augmente le stress dans un autre muscle et produit un ou plusieurs trigger points secondaires dans d’autres muscles.

Les trigger points secondaires

Des muscles fatigués ou en mauvaise forme sont très disposés aux blessures et au développement ou à l’activation de trigger points.

imagesComment se débarrasser des trigger points ?

Des professionnels de santé (kinésithérapeute, ostéopathe) sont formés à cette technique. Ils peuvent indiquer au patient les gestes à reproduire chez eux. Mais on peut aussi pratiquer des auto-massages.  A l’aide de balles de tennis, par exemple, ou avec ses doigts, par des pressions, on peut faire lâcher les trigger points.

Si la tension du trigger point diminue, il faut maintenir la pression ou le micro-massage quelques secondes plus. Si la tension stagne voire remonte, il vaut mieux masser une autre zone. On ne peut désactiver un trigger point actif en une séance d’automassage. Il faudra donc réitérer l’opération plusieurs fois par jour et parfois pendant plusieurs jours

 (sources : www.douleurs-musculaires-articulaires.fr / www.thierrysouccar.com/)

Tags: , ,

Laissez un commentaire ou posez une question