mercredi 28 septembre 2011

LA PLANTE DE LA SEMAINE - 28 09 2011 - 6:44 -

LA PIVOINE

La Pivoine ou Paenia Officinalis  est une plante vivace à racine tubéreuse qui appartient à la famille des paenoniacées. Ses grosses fleurs rouges, pourpres ou blanches ont inspiré Manet dans ses célèbres compositions de pivoines. Elle a été largement cultivée comme plante ornementale dans le Sud de l’Europe au XIXe.

Hippocrate (470-377 av. J.-C.) utilisait déjà la pivoine pour soigner l’épilepsie.  Au 1er siècle après J.-C., Dioscoride, médecin grec, préconise la racine de pivoine pour favoriser les menstruations et l’expulsion du placenta après l’accouchement.

Le nom de Pivoine lui viendrait de Paeon qui était le médecin des Dieux de l’Olympe. Hadès, Dieu des enfers,ayant été blessé par Hercule, Paeon lui prépara une boisson de cette plante et le guérit.

Les Chinois vénèrent cette « plante impériale » depuis des millénaires, ils lui vouent un véritable culte. Ils la considèrent d’ailleurs comme la « reine des fleurs ». Les Anciens l’appelaient la « boule de feu » en raison de ses énormes fleurs rouges et roses. La pivoine blanche est couramment utilisée en phytothérapie chinoise.

Les parties utilisées sont les fleurs et les racines que l’on prélève en automne. Ses principaux constituants : paenolol (substance aromatique), amidon, du tanin, de la gomme, du sucre.

Propriétés de la plante

-Anti-inflammatoire (grâce au paenolol )

-Antispasmodique, anti-ulcéreux

-Inhibe la sécrétion d’acide chlorhydrique

-Anti-histaminique

-Décontracturante

-Sédatif prolongeant la durée du sommeil (paeoniflorine), analgésique, légèrement anticonvulsivant, anti-inflammatoire, vasodilatatrice

La paeoniflorine stimule l’enzyme de conversion des hormones mâles en œstrogènes, et stimule la production d’œstradiol et de progestérone.

-La racine de pivoine facilite l’expulsion du placenta après l’accouchement

-Antispasmodique bronchique

Indications de la plante entière (phytothérapie)

-Irritabilité, nervosité, insomnies

-Gastrites et ulcères d’estomac

-Coqueluche

-Contractures musculaires lisses et striées

-Hémorroïdes et douleurs anales

-Dysménorrhées, leucorrhées et méno-métrorragies

-Hirsutisme féminin (la paeoniflorine stimule l’enzyme de conversion des hormones mâles en œstrogènes)

-Maladies neurologiques

La pivoine possède des propriétés antispasmodiques et calmantes. La racine entre dans la composition de suppositoires qui soulagent les douleurs intestinales et anales. Elle est indiquée dans les états sympathicotoniques avec tachycardie, émotivité.

Attention : à n’utiliser que sur avis médical. Fortement déconseillée pendant la grossesse.

Tags: , ,

3 Commentaires

Laissez un commentaire ou posez une question