jeudi 22 novembre 2012

POINT DE VUE - 22 11 2012 - 7:02 -

LE SOMMEIL

On a tout dit sur le sommeil ou sur l’insomnie. C’est un sujet inépuisable, ce qui n’est pas étonnant quand on sait que nous passons 1/3 de notre vie dans notre lit et que  2 français sur 3 se plaignent de mal dormir.

Manger une pomme avant de se coucher, se mettre au lit tôt, faire la grasse matinée pour récupérer, prendre un bain chaud pour bien dormir, tout le monde y va de son petit conseil mais faut-il vraiment tout croire ?

Non, le sommeil avant minuit n’est pas meilleur

Au cours de la 1ère partie de notre sommeil, nous sommes sdans un sommeil profond, le plus récupérateur. La deuxième phase, elle, est celle des rêves ou du sommeil paradoxal.

Donc, c’est la première tranche la meilleure : oui, mais ceci est vrai que l’on s’endorme à 21H, à minuit, voire même plus tard.

Non, la position du lit n’est pas très importante

Depuis que je suis née ou presque j’entends dire qu’il faut avoir la tête au nord pour bien dormir. En fait, il n’existe aucune preuve : tête à l’ouest ou à l’est, la qualité du sommeil ne s’en ressentira pas.

Je vais faire frémir tous les adeptes du Feng Shui : l’essentiel est de se sentir bien, et les poutres au plafond (j’en ai dans ma chambre) ne viennent pas cogner mon aura ni fracasser mes corps subtils. Quand je dors, je dors. Et mes orteils sont dirigés vers la porte et  la fenêtre n’est vraiment pas loin…

Non, la sieste ne doit pas être longue pour être bénéfique

10 à 20 minutes suffisent pour se détendre et récupérer. J’ai fait le test en m’arrêtant en voiture, alors que j’étais crevée et les yeux brulants : garée sur un trottoir, j’ai dormi profondément 10 minutes environ, totalement indifférente aux bruis environnants. C’est une scie électrique (quand même !) qui m’a réveillée. Mais j’étais en pleine forme !

Non, on ne récupère pas aussi bien en dormant dans la journée

Même s(il y a des volets et des rideaux, la lumière du jour filtre toujours un peu. Or cette lumière, qui passe par la rétine, régule notre horloge interne et nos rythmes de sommeil. Cette horloge est située dans le cerveau au niveau de l’hypothalamus. Elle est en relation avec l’épiphyse (située aussi dans le cerveau), qui sécrète une hormone, uniquement le nuit, appelée mélatonine. Cette sécrétion commence au crépuscule pour s’arrêter à l’aube. L’apparition de la lumière du jour empêche la fabrication de mélatonine.

Tags: , ,

Laissez un commentaire ou posez une question