mardi 14 janvier 2014

L'INFO DE LA SEMAINE - 14 01 2014 - 7:11 -

Que faire contre les aphtes ?

Les aphtes enflamment  régulièrement la bouche de la moitié de la population. Les enfants, les femmes enceintes, les fumeurs et les adultes de plus de 50 ans sont leur cible de prédilection: environ 17 % de la population en souffre de façon récurrente.

Le mot aphte vient du grec « aptein », qui signifie brûlé. Il s’agit d’une ulcération légère, mais douloureuse pouvant apparaître à n’importe quel endroit de la cavité buccale, (face interne des lèvres, des joues ou de la langue, plus rarement le palais et les gencives), de la muqueuse génitale ou encore de la muqueuse digestive.

Description

Ce sont des ulcérations ovales, de quelques mm de diamètre, avec un dépôt blanc-jaune au centre et un liseré rouge-gris en périphérie. Ils peuvent appartenir à différentes catégories :

L’aphte buccal “vulgaire”

On peut en avoir un ou plusieurs. Douloureux, gênant quand on mastique, il peut dépasser 1 cm de diamètre : on parle alors d’aphte géant, plus mutilant et pouvant laisser des cicatrices après guérison.

L’aphtose buccale récidivante

Ce sont des aphtes plus étendus, avec des poussées rapprochées, qui peuvent durer plusieurs semaines. Le nombre par poussée varie de 1 à 5 ou 10.

Les maladies aphteuses

Il s’agit de maladies générales associant aphtes buccaux et aphtes atteignant d’autres organes ou viscères (organes génitaux, yeux, peau,…)

Les symptômes

L’aphte est accompagné d’une douloureuse sensation de brûlure, qui peut précéder la manifestation de la lésion et rend la mastication alimentaire très pénible.

Les causes

A l’heure actuelle les raisons d’apparition des aphtes sont encore mal connues. Pour certains, l’aphte est viral, pour d’autres c’est une carence en vitamines et minéraux, il est héréditaire, et non contagieux.

-Les infections virales ou bactériennes

Les infections locales, dentaires en particulier, mais aussi sur les amygdales, peuvent être à l’origine d’aphtes récidivants. Les caries et les prothèses dentaires peuvent être en cause.

Les infections générales comme les enterovirus (spécifiques du système digestif) ou , le sida, peuvent favoriser des aphtoses. La varicelle provoque des lésions très semblables à des aphtes.

L’urticaire, l’eczéma, l’asthme peuvent favoriser l’apparition des aphtes.

-Les maladies auto-immunes.

Les maladies auto-immunes sont des maladies dues à une agression de l’organisme contre lui-même.
Les fréquentes ici, sont les maladies de Crohn (ulcères du grêle) et maladie de Behcet (nécrose de petits vaisseaux).

-Les sensibilisations alimentaires avec des aliments riches en histamine.

Un mécanisme allergique déclenchera l’apparition de l’aphte. Les produits les plus fréquemment en cause sont les noix, les fromages de type Gruyère, le chocolat.

Et aussi : amandes, noix, noisettes, chocolat, épices, fruits secs…

-Les états de carence en fer et vitamine B peuvent déclencher des aphtes

-Certains médicaments:

Certains traitements (anti-inflammatoires, antibiotiques, antidépresseurs, aspirine et dérivés opiacés) sont responsables de l’apparition d’aphtes, de la sécheresse de la bouche ou encore de l’altération du goût.

Autres causes

La grossesse, les menstruations, le stress, les chocs émotifs, l’anémie, les petites blessures de la cavité buccale (par brossage trop violent, mordillements).

Les traitements

Le mieux est d’utiliser des traitements classiques dont on connait l’efficacité:

-un bain de bouche antiseptique quotidien.

-la prise de la vitamine C et B (levure de bière).

-des gels à base de plantes (rhubarbe) à passer sur les lésions.

En phytothérapie, certaines plantes peuvent soulager efficacement : la mauve (en tisane), le thé noir (en sachets, à appliquer sur la lésion), la sauge (en tisane ou bain de bouche).

En homéopathie, je conseille Borax 9ch ou Arsenicum Album 9ch quand ça brûle.

La réflexologie plantaire

-Si il y a un problème buccal soigné en stomatologie :

traiter les régions de la bouche, de la gorge, la valvule iléo caecale.

-Si on a détecté un stress ou un choc émotionnel :

traiter le système lymphatique, les reins et surrénales.

-Si les aphtes sont provoqué par des médicaments :

traiter en priorité le système lymphatique pour l’élimination des toxines

-Si les causes sont bactériennes ou virales (asthme, eczéma) :

-travail du système lymphatique, de la rate, des amygdales

-système orthosympathique

-système hormonal

L’auriculothérapie

Il faut bien sûr faire d’abord un interrogatoire. D’une façon générale, je calme les points suivants : Bouche 92, Shen Men 58, Estomac 95, Rate 105.

Tags: ,

Laissez un commentaire ou posez une question