mardi 16 décembre 2014

BONUS - 16 12 2014 - 8:11 -

Des aliments qui font maigrir

Les fêtes approchent et on salive déjà en pensant au foie gras au saumon et aux chocolats…

Peut-être même avons-nous sournoisement commencé à grignoter des sucreries, en considérant que nous sommes déjà dans cette période où tout est permis, où on se lâche, fin d’année, les soucis, on a bien le droit de se faire du bien après tout, on verra l’année prochaine, et ce n’est pas deux malheureux kilos qui…

Bref, les petits kilos arrivent gentiment.

Pourtant il existe quelques aliments qui nous permettraient de limiter les dégâts. Parlons-en.

Attaquons la journée avec du café

Des études récentes expliquent  que boire une tasse de café chaud, dès le réveil et une demi-heure avant de manger, peut réduire l’appétit de 35% sur l’ensemble de la journée. La caféine contenue dans le café ((un alcaloïde de la famille des méthylxanthines que l’on trouve également dans le thé, le cacao, le cola, le guarana, ou le maté), active la combustion des graisses. Attention cependant:  la caféine en excès (au-delà de 3 tasses) peut augmenter les risques de troubles cardio-vasculaires.
Le thé vert, lui, contient de la théine qui augmente le métabolisme, et des tanins qui empêchent l’assimilation des graisses.

Profitons de la fraîcheur d’un pamplemousse

Aus Etats-Unis, les partisans du “régime Hollywood” à base de pamplemousse disent que ce fruit contiendrait un ingrédient magique qui, associé aux protéines, déclenche une combustion rapide des graisses.

En fait, le pamplemousse est riche en phyto-nutriments ce qui vous aidera à vous rassasier sans prendre de calories (seulement 30 pour 100g). Il contient également une grande quantité de pectine,  fibre  alimentaire insoluble, qui permet de réduire le taux de cholestérol dans le sang en aidant le corps à ne pas stocker les graisses.

Mettez du son d’avoine dans un yaourt

Les nombreuses fibres solubles et insolubles contenues dans le son d’avoine vont naturellement emprisonner une partie des graisses et des calories ingérées. De plus, elles vont favoriser un bon transit intestinal et procurer un effet de satiété rapide. En clair, le son d’avoine agit comme régulateur d’appétit pour ensuite aider à l’élimination des graisses.

Protéines… à gogo ?

Viande maigre, blanc d’œuf, et poissons sont particulièrement indiqués dans le cadre d’un régime.  Les protéines sont des nutriments qui ne font pas grossir. Ils sont utilisés pour le maintien de la masse musculaire et le renouvellement cellulaire.

Les oeufs contiennent 12% de protéines, les viandes, en moyenne 18%, les volailles 21% et les poissons 21%. Il est conseillé de consommer les morceaux de viande les plus maigres, et ce, quel que soit le type de viande : escalope, rôti, filet, blanc (de volaille ou de lapin), filet maigre de porc.

Les graisses contenues dans les poissons qu’ils contiennent (en particulier certains acides gras polyinsaturés omega 3) pourraient avoir un effet protecteur vis-à-vis des maladies cardio-vasculaires, voire de certains cancers.

Attention: manger uniquement des protéines est mauvais pour la santé, consultez toujours votre nutritionniste.

Les crucifères nous aiment bien

Le chou, le céleri (rave ou tige), le poivron, le radis, le navet et le brocoli, sont des brûleurs de graisses naturels. Ils sont également riches en vitamines et de vraies bombes antioxydantes qui vont purifier et détoxifier le corps. Les crucifères présentent un apport calorique très modéré, de l’ordre de 35 à 45 calories pour 100 grammes, avec très peu de lipides (0,5% de la matière). Leur force réside dans leur richesse en fibres, atteignant couramment 3% du poids en cellulose de l’aliment.

De la cannelle partout !

Vive la compote à la cannelle. La consommation de cet épice permet d’accélérer le métabolisme. Le principe est simple : elle produit une action chimique qui fabrique de la chaleur dans le corps. En réponse et pour stabiliser à nouveau la température corporelle, le métabolisme s’accélère pour contrer ces excès de chaleur. Durant ce processus de stabilisation, le surplus de calories est brûlée, tout naturellement, entraînant alors une perte de graisses.

De plus la cannelle est un allié précieux contre le grignotage. Elle possède en effet la spécificité de diminuer le taux de sucre dans le sang. En diminuant la glycémie, le taux d’insuline augmente est réduit les cellules graisseuses. Ce qui fait que la cannelle influe sur le stockage des graisses en régulant le taux de glucose. Ce phénomène agit en même temps sur la sensation de faim et prévient donc d’éventuelles envies de sucre.

(Sources: sos-commentmaigrir.com/ regimesmaigrir.com/ aujourdhui.com/ kilentro.com)

Tags: , , , , ,

Laissez un commentaire ou posez une question