vendredi 5 juin 2015

LE DOSSIER DE LA SEMAINE - 5 06 2015 - 2:01 -

L’onychophagie est une mauvaise habitude

C’est une attitude compulsive consistant à se ronger les ongles, qui est le plus  souvent provoquée par le stress et l’anxiété, l’agressivité, la nervosité etc…

Le pic de cette pratique se situe à l’âge adulte entre 35 et 49 ans. Près de 6 millions de français souhaitent arrêter. 61,2 % sont des femmes mais le désir d’arrêter varie profondément selon l’âge et la situation familiale.

Cette mauvaise habitude peut provoquer des micro-lésions cutanées et des infections locales, surtout lorsque l’ongle est rongé jusqu’à la racine.

Parmi les nombreux germes vivant dissimulés sous l’extrémité de nos ongles, les entérobactéries, et en particulier les salmonelles et la fameuse Escherichia coli, peuvent coloniser notre appareil digestif et causer des gastro-entérites, des diarrhées diarrhées et des crampes d’estomac.

Les ongles rongés et postérieurement avalés peuvent  produire des réactions inflammatoires dans le pharynx. Ils peuvent aussi être aspirés et passer dans les branches bronchiales favorisant surinfections et diverses complications dans le tissu pulmonaire. Mais le plus habituel, c’est de passer au tube digestif où ils y finissent par se mélanger aux selles á la fin du trajet.

Le traitement

Il n’y pas de recette miracle, mais comme l’on sait que la cause principale est la nervosité ou le stress, on s’attachera à soigner ces 2 facteurs.

En homéopathie, Medorrhinum peut être donné aux personnes qui s’énervent assez facilement, qui ont peur de l’obscurité et celles qui se rongent les ongles à tout moment. Il faudra 5 granules de Medorrhinum 15 CH chaque soir avant de se coucher.

Tags: , , , ,

Laissez un commentaire ou posez une question