vendredi 12 juin 2015

LE PROBLEME DU MOMENT - 12 06 2015 - 5:33 -

Le lymphoedème du bras: un vrai problème

A la différence du réseau sanguin, le système lymphatique ne comporte pas d’organe assurant un rôle de pompe.

La circulation se fait grâce aux mouvements du corps, aux contractions des muscles, des fibres lisses qui tapissent les parois des vaisseaux lymphatiques. Si les mouvements du corps s’accélèrent, la lymphe circule plus rapidement.

Il faut se souvenir que dans le canal thoracique d’un homme au repos circule environ 100ml de lymphe par heure, et que durant un exercice physique, ce flux peut être 10 à 30 fois plus élevé.

Les causes du lymphoedème

Il est du à la destruction ou l’obstruction du réseau lymphatique (ablation des ganglions, radiothérapie, insuffisance veineuse…), est se rencontre souvent après un cancer du sein.

En général, il n’est pas douloureux mais provoque des lourdeurs du membre et des douleurs articulaires et rachidiennes. Il modifie l’image corporelle et entraîne une altération certaine de la qualité de vie.

S’il devient douloureux, il faut rechercher une thrombose veineuse profonde, une récidive cancéreuse ou une radiculalgie, une artérite…

Son évolution

Il peut y avoir une accumulation de liquide riche en protéines s’atténuant à la surélévation. Quand on appuie avec un doigt, l’oedème est dépressible (le doigt laisse un creux), c’est “le signe du godet”.

Si, en levant le bras, le volume ne change pas et que les tissus cutanés deviennent durs et cartonnés, on peut constater l’installation d’un engraissement et d’une fibrose.

Le dernier stade correspond à un éléphantiasis, avec souvent une hyperkératose et des vésicules lymphatiques.

En réflexologie plantaire

Comme je veux avoir une action orthosympathique sur le membre supérieur et le plexus brachial, je traite la région cervico-dorsale.

Puis je travaille le système hormonal, le système lymphatique, le diaphragme et le plexus solaire.

Tags: , ,

Laissez un commentaire ou posez une question