mardi 8 décembre 2015

LE DOSSIER DE LA SEMAINE - 8 12 2015 - 8:56 -

Les chiens, nos nouveaux médecins ?

578423_425203380875136_1456616411_nSelon une récente étude, les chiens seraient capables de détecter de manière efficace le cancer de la prostate. Ils pourraient même être plus efficaces que les analyses en laboratoire. Ceci est le résultat d’une expérience relativement simple qui a consisté à faire renifler des échantillons d’urine humaine à des chiennes. Après 5 mois d’entrainement, les scientifiques ont constaté qu’elles étaient capables d’obtenir des résultats très concluants et d’une grande précision : dans 98%, elles ont réussi à détecter le cancer de la prostate.

Il faut savoir que les chiens possèdent une surface olfactive dix fois plus développée que celle de l’Homme et donc une plus grande facilité à détecter certaines odeurs, aussi discrètes soient elles. Cette capacité olfactive a déjà été largement exploitée dans diverses applications humaines, comme la détection de séismes, de drogues, de billets de banque, de personnes disparues ou de fuites de gaz.

En 2011, une expérience similaire avait été réalisée par l’armée française : un berger malinois a été capable de détecter 30 malades sur 33 atteints d’un cancer du côlon en reniflant des échantillons de leurs urines.

Quel est le composé olfactif que les cellules cancéreuses rejettent et que les chiens sentent ? Les études entreprises par Uri Yoel, chercheur à l’université Ben Gourion du Néguev, en Israël, s’attachent à fournir une réponse. Deux chiens dressés pour reconnaître le cancer du sein ont été mis à contribution pour ces expériences. Le scientifique a testé leur capacité à reconnaître une boîte de culture contenant des cellules malignes parmi quatre autres boîtes. Les animaux ont brillamment relevé le défi: “Ce qui est intéressant, c’est que les chiens dressés pour reconnaître des cellules mammaires tumorales sont également capables de reconnaître avec succès d’autres types de cellules cancéreuses, souligne Uri Yoel. Cela suggère que la molécule reniflée par les canidés serait la même pour tous les cancers.”

Cancer mais aussi épilepsie, le chien veille à tout

On savait les chiens faciles à éduquer, capables d’alerter une personne sourde quand la sonnette de la porte résonne, capables d’apporter des objets à un paraplégique, capables d’apaiser l’angoisse des autistes.

On connaissait les chiens d’aveugle et leur dévouement. On sait maintenant que nos amis sont capables de détecter tous types de cancer. Depuis peu, on connaît leur faculté à anticiper une crise d’épilepsie, permettant ainsi d’éviter le pire.

Le Professeur Hervé Vespignani, président d’honneur de la Ligue française contre l’épilepsie, en est convaincu : certains chiens peuvent ­détecter l’imminence d’une crise. “En trente-cinq ans d’exercice, nombre d’épileptiques m’ont raconté, troublés, des convergences étonnantes, comme si leur animal avait voulu les alerter. Comment expliquer ce phénomène ? Il semble que ces chiens détecteurs – celui que j’utilise actuellement vient d’Ecosse – décèlent certains ­signaux électriques ou magnétiques que seuls nos magnéto­encéphalographies (MEG) peuvent percevoir. Pouvez-vous imaginer les ­richesses de la mer en vous contentant de regarder les vagues ? Nous ne voyons dans l’épilepsie qu’un signal grossier, ­rudimentaire. Le chien, lui, peut sans doute aller plus loin.”

En effet, selon de nombreux récits, les chiens avertissent leur propriétaire. Leurs aboiements, sauts, leur excitation exagérée est le signal que la crise va avoir lieu et ceci jusqu’à plusieurs heures à l’avance. Les chiens sont formés pour supprimer tous les éléments tombés qui pourraient nuire à la respiration au cours de la crise. Ils peuvent tourner autour des personnes qui sont au sol pour les protéger du sur-accident. Mettre leur propriétaire en position latérale de sécurité s’ils sont au sol, leur glisser un coussin sous sa tête, appeler une personne à l’aide si leur maître perd connaissance, se coucher à ses côtés pour le réconforter par le contact corporel. Et il peut aussi conduire celui qui est étourdi après une crise à la maison ou dans un endroit sécurisé…

Pour aider, des adresses à contacter:  handichiens.org/ FFAC.chiensguides.fr

(Sources: maxisciences.com/3piliers.com/futura-sciences.com/parismatch.com)

Tags: , , ,

Laissez un commentaire ou posez une question