vendredi 12 mai 2017

L'HISTOIRE DU MOMENT - 12 05 2017 - 2:32 -

Des maladies bizarres

10095912Elles portent des noms à coucher dehors, des noms scientifiques auxquels on ne comprend rien. Et ce sont des maladies étranges, très étranges. Découverte.

Le Rapunzel Syndrome

Ou syndrome de Raiponce  est un trouble qui pousse certains individus à manger leurs cheveux ou leurs cils. En plus de problèmes d’alopécie, (car ils s’arrachent littéralement les cheveux), ce comportement est dangereux : l’estomac est en effet incapable de les digérer. Le risque est réel, puisque les cheveux peuvent bloquer l’estomac et s’étendre à l’intestin ou au colon. La seule réponse possible à ce stade est une opération chirurgicale. Le syndrome doit son nom à Rapunzel (Raiponce), une princesse issue des comtes des frères Grimm.

Le syndrome de l’odeur du poisson pourri

ou Triméthylaminurie est une maladie est causée par un défaut de production d’une enzyme ( la mono-oxygénase à flavine 3) par le corps. Comme son nom l’indique, les personnes atteintes de ce syndrome dégagent une odeur corporelle similaire à celle d’un poisson pas frais. Il n’existe aucun remède efficace à ce jour, mais des moyens peuvent être mis en œuvre pour atténuer cette odeur.

Le syndrome du docteur Folamour

Ou Syndrome de la main étrangère (AHS) provoque chez les personnes qui en sont atteintes des mouvements incontrôlables de la main, comme si elle était dirigée par une volonté externe. C’est un désordre neurologique aussi rare qu’il est impressionnant. Les sujets atteints ont une main » rebelle » qu’ils ne parviennent plus à contrôler, au point que celle-ci semble avoir une volonté propre.

Les malades continuent à ressentir les sensations en provenance de la main, mais ils ont l’impression de ne plus en être propriétaires. Ce trouble peut apparaître lors d’une lésion du corps calleux (la partie du cerveau qui relie les deux hémisphères), ou bien à cause d’une tumeur cérébrale, ou encore suite à une attaque. Dans ces deux derniers cas, la main étrangère peut réaliser des actions complexes, comme déboutonner une chemise ou retirer une cigarette que l’autre main vient de mettre dans la bouche.

Le Foreign Accent Syndrome

Ou Syndrome de l’accent étranger est une affection médicale rare qui se produit généralement comme un effet indésirable d’un choc à la tête ou d’une blessure au cerveau. Ce qui se passe concrètement, c’est que la zone du cerveau en charge des fonctions linguistiques est altérée, provoquant des modifications dans la prononciation. Parmi la soixantaine de cas recensés depuis 1941, on compte notamment celui de Linda Walker, une anglaise de 60 ans qui suite à une attaque cérébrale se mit à parler avec un accent jamaïcain, ou italien, ou encore slovaque selon les différentes intérpretations.

Le syndrome de Fregoli

Il désigne une psychose rare de l’adulte. Le sujet atteint est persuadé d’être poursuivi et harcelé par un individu qui change fréquemment d’apparence. Ce délire accompagné de paranoïa tire son nom de Leopoldo Fregoli, ventriloque, acteur et transformiste italien. Ce trouble psychiatrique est une forme d’illusion au cours de laquelle le sujet identifie les personnes qu’il rencontre avec son persécuteur, malgré l’absence totale de ressemblance. Le syndrome de Fregoli fut décrit pour la première fois en 1927, lorsqu’une femme affirmait être poursuivie par deux acteurs qu’elle allait souvent voir au théâtre.

4221001079.2L’illusion des sosies

Ou Syndrome de Capgras est probablement un des plus troublants qui soient. Décrit en 1923 par le psychiatre français Joseph Capgras, ce désordre donne au malade l’impression que ses proches, parents, ou amis, ont été remplacés par des sosies. La ressemblance est d’autant plus insupportable qu’elle est parfaite, et la réaction des victimes du syndrome face aux « imposteurs » peut être très violente. Capgras en fit l’experience avec une patiente qui avait voulu tuer son mari, convaincue que ce dernier était un sosie. Selon les dernières avancées en matière de neurosciences, le trouble viendrait d’une incapacité des malades à traiter l’information affective, suite à une lésion cérébrale, par exemple.

Le syndrome du mort-vivant

Ou syndrome de Cotard est un trouble délirant où le patient est persuadé d’être immortel, d’être damné ou tout simplement de posséder certains organes en putréfaction, comme si cette personne était morte. Le risque de suicide est très élevé.Le syndrome fut décrit pour la première fois en 1880 par le neurologue français Jules Cotard. Il rapporta notamment le cas d’une femme qui niait l’existence de plusieurs parties de son corps, et qui finit par penser qu’elle était damnée pour l’éternité, incapable de mourir.

Le syndrome de Korsakoff

Le syndrome de Korsakoff est un ensemble de troubles neurologiques dont la cause est une carence en vitamine B1. Ce syndrome affecte essentiellement les alcooliques chroniques, qui présentent une forte carence en vitamine B1, mais il concerne aussi, quoique rarement, des personnes souffrant de sévères malnutritions, d’un traumatisme crânien grave ou d’une tumeur cérébrale.

Appelée aussi thiamine, la vitamine B1 joue un rôle déterminant dans l’assimilation des aliments et la transformation du glucose en énergie, notamment pour le cerveau. Une carence prolongée de cette vitamine peut entraîner des lésions cérébrales irréversibles et responsables du syndrome de Korsakoff.

alice-au-pays-des-merveilles-tim-burtonLe syndrome d’Alice au pays des merveilles

Du nom du roman de Lewis Carroll, ce trouble affecte la perception de façon spectaculaire : les personnes qui en souffrent voient les choses beaucoup plus petites qu’elle ne sont (micropsie), ou beaucoup plus grandes (macropsie). Un adulte devient un nain, et un chat pourra se transformer en tigre. La perception qu’ont les sujets de leur propre corps est également déformée, ainsi que celle du temps.

Dans certains cas, le syndrome peut causer des hallucinations plus importantes, et toucher également les autres sens. Ce trouble est parfois associé aux migraines violentes (dont souffrait justement Lewis Carroll), ou tout simplement à la prise de drogues hallucinogènes. Bizarrement, les enfants semblent plus souvent touchés que les adultes.

Tags: , , , , , ,

Laissez un commentaire ou posez une question