vendredi 22 décembre 2017

LA PLANTE DE LA SEMAINE - 22 12 2017 - 1:55 -

Les bienfaits de “l’arbre à palabres”

images (2)Arbre millénaire qui caractérise les paysages de l’Afrique subsaharienne, le baobab est un arbre sacré qui occupe une place importante dans les cultures et les croyances africaines du sud du Sahara.
Les bienfaits pour la santé du Baobab sont si nombreux que chaque jour de nouvelles propriétés sont découvertes, ainsi l’engouement pour ce fruit se propage rapidement.
S’il est caractérisé par une croissance lente et irrégulière, toutes les parties du baobab (pulpe, feuille, écorce, graines, racines…) sont utiles de bien de façons
Massif, ventru et gorgé d’eau, il peut s’élever à 30 ou 40m avec des troncs qui peuvent atteindre plus de 15 mètres de circonférence. On sait que certains Baobabs ont des milliers d’années
Ses vertus
Le baobab a des propriétés cicatrisantes, hydratantes, anti-inflammatoires, antipyrétiques, antioxydantes, antalgiques, antiallergiques et adoucissantes.
Parmi les bienfaits du baobab, il faut tout d’abord noter son action tonifiante liée à sa contenance en vitamine C. Il représente donc un excellent apport en énergie pour les sportifs.
Grâce à sa forte contenance en antioxydants, le baobab permet de combattre efficacement les radicaux libres en évitant toute réaction néfaste et en combattant le vieillissement.
La consommation de baobab a particularité de réduire le taux de mauvais cholestérol sanguin. Il est bénéfique pour la santé des os, des dents, et des muscles.

images (1)-Les fruits du baobab sont comestibles. Leur goût acidulé plaît aussi bien aux humains qu’aux singes (d’où leur appellation de “pain de singe“). Ils sont très riches en vitamines B et C et contiennent deux fois plus de calcium que le lait.

-La pulpe des fruits frais ou séchés mêlée à de l’eau fournit une boisson rafraîchissante appelée “bouye” ou “jus de bouye”. C’est un très bon antidiarrhéique et fébrifuge. La pulpe séchée est consommée sous forme de bonbon acidulé appelé “ubuyu” recouvert d’une poudre sucrée teintée de rouge.

De plus, le fruit permet entre autres de favoriser le transit intestinal. Il peut être utilisé comme coupe-faim car il favorise le sentiment de satiété.

-Les graines du baobab se consomment grillées. Elles sont très nourrissantes, on en extrait encore une huile alimentaire. En application externe, l’huile de baobab traite les brûlures et accélère la cicatrisation.

-La feuille est riche en protéines et minéraus, fer, calcium, potassium…et se consomme en bouillie. Au Sénégal, le “lalo” est une bouillie que l’on mélange avec des céréales.

Sources: wikipedia.org/plantes-et-sante.fr/www.baobab-bio.com

Tags: , , , , , ,

Laissez un commentaire ou posez une question