lundi 22 janvier 2018

LE PROBLEME DU MOMENT - 22 01 2018 - 11:28 -

Le stérilet Mirena, un vrai scandale

douleur-bas-ventre-lage-buikpijn_700x350Vertiges, céphalées, anxiété, états dépressifs,  baisse de la libido, bouffées de chaleur, perte de cheveux ou prise de poids, on ne compte plus les effets secondaires du stérilet Mirena, fabriqué par le laboratoire Bayer, sur le marché depuis 20 ans et prescrit par de nombreux gynécologues.

Mirena et Jaydess (autre dispositif intra-utérin moins connu) sont des stérilets contenant des hormones, du lévonorgestrel, conseillés pour la contraception ou les règles trop abondantes et que l’on doit garder pendant 5 ans.

De nouveaux effets indésirables se sont rajoutés à une liste déjà trop longue: asthénie, irritabilité, séborrhée…Les gynécologues refusent la plupart du temps de retirer le stérilet Mirena: “En 20 ans de métier, j’ai rarement retiré un stérilet Mirena, assure une praticienne. Il y a trois fois moins de grossesses non désirées sous Mirena qu’avec un stérilet en cuivre. Mais bien sûr, il faut prévenir qu’il existe des effets secondaires, notamment une hausse de la pilosité, de l’acné, des saignements entre 3 semaines et 6 mois après la pose et des kystes ovariens.

Du côté de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament), on relativise : depuis la commercialisation de ce stérilet il y a 20 ans, il y a eu environ 1.000 déclarations de pharmacovigilance, dont la moitié ces derniers mois. Un chiffre jugé minime au regard des 350.000 stérilets Mirena vendus chaque année.

Pourtant, au printemps dernier,  le groupe Facebook “Victimes du Stérilet Hormonal MIRENA – SVH Association” a enregistré l’inscription de plus de 13 000 membres. Et les patientes mécontentes du stérilet Mirena ont créé une association nommée « Stérilet Hormones Vigilance », le 16 mai 2017, afin de dénoncer les « effets secondaires » de ce dispositif de contraception.

Rappelons que chaque année, le stérilet Mirena est posé à prés de 300 000 femmes en France.

(Sources: lexpress.f / 20minutes.fr/ actu.fr)

Tags: , ,

Laissez un commentaire ou posez une question