mardi 10 septembre 2019

L'INFO DE LA SEMAINE - 10 09 2019 - 12:35 -

Attention à la rate avec les premiers froids

gettyimages-77741123-2048x2048Après les grosses chaleurs, voici venus les premiers froids matinaux, le thermomètre est descendu fissa et nous commençons à remettre nos petites laines… Le froid et l’humidité ne sont pas nos amis. Encore chaud des rayons de l’été, notre corps frissonne et certains organes ont du mal à s’habituer. Telle la Rate…

C’est un organe important, souvent méconnu en Occident. Elle est à l’origine de pathologies quotidiennes plus ou moins graves. En Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC), l’humidité est un des cinq climats (avec le vent, la chaleur de l’été, le froid, et la sécheresse) à l’origine de désordres énergétiques.

Quand on vit  dans un environnement humide (lieu d’habitation humide, région très humide, travail dans une environnement humide), cette humidité, parfois mélangée à de la chaleur ou du froid, pénètre dans notre organisme. Elle provoque alors des syndromes, souvent en bas du corps, de lourdeur du corps et de la tête, des œdèmes, des sécrétions épaisses, des articulations douloureuses…

L’humidité et la rate

En MTC, la Rate a en charge la fonction de gérer les liquides dans le corps. Avec le Poumon et le Rein qui interviennent également mais dans une moindre mesure. Quand la Rate manque d’énergie, ces liquides ne sont alors ni transformés, ni transportés correctement. Ils stagnent et s’accumulent à certains endroits du corps (surtout dans le bas du corps et dans les articulations) accumulant ainsi de l’humidité. Ces symptômes sont souvent assez pénibles à vivre.

Ainsi une surcharge pondérale peut renvoyer à de l’humidité qui se stocke sous la peau ou dans la gorge sous forme de « glaires ». Des expectorations, une toux grasse ou bien encore de l’asthme sont la conséquence d’humidité qui en stagnant dans le Poumon et qui se transforme en mucosités.

Les raideurs et les gonflements articulaires témoignent aussi de la présence d’humidité au niveau des articulations (d’où les crises de rhumatisme lorsque le temps est humide : le facteur climatique externe se rajoutant à la présence d’humidité interne).

Une difficulté à uriner indique aussi de l’humidité au niveau de la vessie.

La rate et l’alimentation

Les problèmes liés à l’humidité sont difficiles à soigner car ils s’installent pour longtemps. Il vaut donc mieux essayer de prévenir les ennuis. Selon la Médecine Traditionnelle Chinoise, le meilleur moyen de rester en bonne santé est de maintenir la qualité énergétique des organes. Et donc de préserver l’énergie de la Rate qui transforme et transporte les liquides organiques.

Ce qui affecte le plus la qualité énergétique de la Rate, c’est la qualité de l’alimentation. Une mauvaise alimentation, trop grasse, trop sucrée, trop riche, l’affaiblit assez rapidement.

La Rate transforme et transporte les liquides organiques et aussi tout ce que nous mangeons. Avec l’Estomac, elle responsable de la digestion.  L’énergie de la rate constitue au niveau digestif ce que l’on appelle le « feu digestif ». Si on a un vide d’énergie au niveau de la rate, le feu digestif sera faible et la digestion difficile. Ainsi, plus nous consommons des aliments qui demandent une « cuisson digestive » importante, c’est-à-dire de l’énergie à la Rate, plus celle-ci risque de s’épuiser.

La rate et le stress

Voyons un peu: vous ressassez tout le temps les mêmes idées, vous vous sentez frustré, ou alors coupable, ou parfois en colère, et bien il va falloir essayer de changer tout çà car cela nuit fortement à l’équilibre de la Rate. Il faut savoir accepter que les événements nous traversent. Ne pas chercher à tout contrôler.

La relaxation ou la méditation nourrissent la Rate, la rumination l’épuise.  Il est urgent de prendre du recul et de ne plus se laisser envahir par les émotions.

www.reflexologie-janneau.fr

Consultations pour une rééducation alimentaire sur rdv. 

 

Tags: , , , , ,

Laissez un commentaire ou posez une question