jeudi 20 février 2020

L'INFO DE LA SEMAINE, LA QUESTION DU MOMENT - 20 02 2020 - 11:30 -

Grosse fatigue, déprime, où est passée notre énergie ?

lutter-contre-la-fatigue_560x370pxSensation de lourdeur, de lassitude, l’impression que le corps se ralentit, tout demande un effort, fatigue…

En Médecine Chinoise la fatigue a des origines multiples. Chaque organe a sa propre énergie (le Qi), et utilise cette énergie particulière pour assurer une fonction différente.

Le Qi du Cœur sert à propulser le sang, le Qi de la Rate transforme et transporte les substances issues de la digestion.

Toutes ces énergies se fondent en un seul Qi qui circule à travers les différentes parties du corps par des canaux appelés « méridiens ».

Qu’est-ce qui nous fatigue ?

  • Le surmenage. Toute activité excessive, physique ou intellectuelle, consomme du sang et du Qi. Plus le surmenage est fréquent et important, plus nous dilapidons rapidement l’énergie que nous avons reçue à la naissance.
  • La maladie consomme aussi beaucoup d’énergie : le corps se mobilise pour protéger les fonctions vitales et réparer les dégâts. Pour combler les carences il faut beaucoup de sang, et beaucoup de Qi.

Notre mode de vie, notre comportement alimentaire vont fabriquer une autre énergie qui va sauvegarder et enrichir constamment celle reçue à la naissance.

Notre Qi accompagne tous nos mouvements (de la respiration à la pensée), protège le corps, le réchauffe, stabilise les organes.

Comment se remettre de sa fatigue ?

Les bilans sanguins sont bons, aucune carence à signaler et pourtant l’épuisement, la lassitude, le manque d’entrain sont là. En Médecine Chinoise, selon les symptômes, le ressenti de chaque personne, la fatigue révèle un dérèglement différent dans la circulation de l’énergie vitale, elle correspond à un blocage ou un vide (une absence) de ce fameux Qi.

Facteurs externes ( le froid, le vent, l’humidité), et facteurs internes (le stress, les émotions) viennent rompre l’équilibre essentiel à notre bonne santé. Grâce à son observation et son écoute le praticien doit comprendre d’où viennent le ralentissement et le blocage.

  • Si vous avez froid, du mal à vous concentrer et que votre sommeil est interrompu par de fréquentes envies d’uriner, il faudra sans doute stimuler la Rate et les Reins.
  • Si vous avez envie de dormir après les repas, que vous ne pouvez respirer à fond, on s’occupera de la Rate encore et de l’Estomac.
  • Vertiges, manque d’appétit, sensation de poids au niveau de la poitrine, ce sont les Poumons, le Foie et le cœur qui demandent un soin particulier.

Quelles sont mes méthodes ?

J’utilise d’abord l’auriculothérapie. Stimuler les points situés dans le pavillon de l’oreille permet d’avoir une action sur les organes. L’oreille est un lieu de passage des énergies, en la travaillant (aiguilles ou graines), on provoque des réactions biologiques et neurologiques et une amélioration rapide de l’état du patient.

Pour plus d’efficacité j’associe la Réflexologie plantaire.

Tags: , , , , , , , , ,

Laissez un commentaire ou posez une question