samedi 23 avril 2011

ACTU - 23 04 2011 - 6:05 -

DU SEL POUR L’ASTHME

Au Pakistan, une clinique souterraine accueille des asthmatiques. Cet établissement insolite dont les murs et plafonds sont composés uniquement de sel est une ancienne mine. Il s’agit plus exactement de la deuxième plus grande mine de sel du monde, située à Khewra, dans le centre du Pakistan.

Pas de médicament en vue, les patients bénéficient de l’air ambiant, chargé en particules anti-bactériennes du sel dans un environnement stérile. Ces conditions favoriseraient le décollement des mucosités et le dégagement des voies respiratoires.

Pendant la durée de la thérapie, les patients sont immergés pendant 11 heures dans un espace aménagé : 6 chambres, 12 lits, et même un salon télé. Ils rejoignent ensuite un hôtel près de la mine pour le reste de la journée. La cure dure une dizaine de jours et coûte 5 300 roupies, soit environ 45 euros.

En 3 ans, la clinique a accueilli environ 500 patients venant des quatre coins du monde.
On pense que l’immersion dans un environnement salé pourrait soulager les asthmatiques de manière temporaire (moins d’allergènes, moins d’acariens), mais on ne connaît pas la durée des bienfaits de cette thérapie.

Au début du 20ème siècle, on assiste à la naissance de lhalothérapie : les médecins ont observé que les mineurs qui travaillaient dans les mines de sel étaient rarement malades contrairement aux autres travailleurs. Suite à ces constatations et aux recherches scientifiques, des centres de cure ont étés organisés dans les mines de sel.

Ces centres de soins particuliers surgissent un peu partout dans le monde à plusieurs dizaines ou plusieurs centaines de mètres sous terre. La mine de sel de Bochnie est une des plus anciennes mines de sel gemme sur le territoire de la Pologne.

Dans plusieurs pays de l’est (Russie, Ukraine, Roumanie, pays Baltes), ainsi qu’en Scandinavie, Autriche et Allemagne, et aux Etats-Unis, des grottes de sel artificielles ont été élaborées pour permettre aux gens de profiter des bienfaits de cette technique : la diffusion de sels minéraux et d’oligo-éléments, principe de l’halothérapie, dans l’air ambiant aurait un effet bénéfique contre les maladies comme l’asthme, le psoriasis, les allergies, stimulent le système immunitaire et minimisent les symptômes du rhume des foins et autres maladies des voies respiratoires supérieures et inférieures.

Tags: , ,

2 Commentaires

Laissez un commentaire ou posez une question