mercredi 25 juillet 2012

LA PLANTE DE LA SEMAINE - 25 07 2012 - 6:17 -

L’IRIS

Cette plante vivace et à haute tige compte quelque 200 espèces. Celle la plus cultivée dans les jardins est l’espèce dite Iris germanique. Les iris se déclinent en des catégories différentes, que l’on distingue entre elles par la couleur des fleurs : blanc, lavande, abricot ou encore nuancé de mauve et rouge.

L’iris est une fleur à haute tige, pouvant atteindre 1 mètre, dont les fleurs bleu pâles à blanches laissent place ensuite à un fruit violet à rouge pourpre.

A la base de la tige se trouve une racine (ou rhizome) de grosse taille dont l’odeur se rapproche de celle de la violette.

La racine de l’iris contient de l’irone en grande quantité. Cette substance, qui lui confère son parfum agréable, est recommandée traditionnellement aux enfants qui font leurs dents pour que la poussée dentaire ne soit pas douloureuse. On donne donc la racine au bébé pour qu’il la mastique.

On peut aussi utiliser de la poudre de racine d’iris pour blanchir les dents. Certaines espèces comme l’iris de Florence et l’iris pâle sont reconnues pour être antitussives et diurétiques. Elles sont aussi reconnues comme emménagogues (stimule le flux sanguin dans la région pelvienne et l’utérus) et émollientes.

L’iris bleu d’Allemagne est une des espèces dont le rhizome, réduit en poudre, soulage les affections de la vessie, du foie et du poumon. Le rhizome frais est un vermifuge. C’est également un purgatif, au même titre que l’iris d’eau, qui provoque de violents vomissements. Enfin, la racine de l’iris d’eau est connue pour provoquer des éternuements.

La racine d’iris est infusée et ensuite bue avec du miel, du vinaigre ou du vin pour calmer la toux ou la rhume. Cette infusion permet aussi de soulager les indigestions.

On peut aussi râper la racine et la mélanger aux aliments, la prendre en infusion à froid, le matin à jeun (125 g de racine râpée à laisser macérer toute la nuit dans 125 g d’eau). On peut le prendre sous forme de teinture mère à raison de 10 gouttes dans un peu d’eau, 2 à 3 fois par jour.

Il est recommandé de ne jamais utiliser les rhizomes, notamment en auto-médication. Cette partie contient en effet des substances susceptibles de provoquer des effets néfastes et extrêmement dangereux à la santé.

Tags: , , , , ,

Laissez un commentaire ou posez une question