vendredi 27 décembre 2013

LE PROBLEME DU MOMENT - 27 12 2013 - 7:00 -

L’épanchement de synovie

Un épanchement de synovie ou kyste synovial est une infection qui touche les articulations, généralement le poignet ou le genou. S’il ne présente aucune complication, une période de repos peut être suffisante.

Les articulations mobiles ou diarthroses, sont contenues dans un manchon fibreux hermétique appelée capsule.  Les mouvements sont facilités par la présence d’une substance visqueuse et lubrifiante, appelée synovie, produite par la membrane synoviale qui tapisse la face interne de la capsule articulaire.

Cette membrane sécrète un liquide très lubrifiant : la synovie. Sa sécrétion augmente significativement au début de l’effort physique, puis est régulée. Le liquide synovial a pour fonction de réduire la friction en lubrifiant l’articulation, d’absorber les chocs, de fournir de l’oxygène et des nutriments aux chondrocytes du cartilage articulaire et d’éliminer de ces derniers le dioxyde de carbone et les déchets métaboliques.

Les causes

Les cellules des tissus qui entourent les articulations sécrètent de la synovie, un liquide visqueux de couleur jaune clair qui facilite le glissement des articulations et absorbe les chocs. En cas de choc, d’inflammation articulaire ou de maladie (arthrite), la membrane produit beaucoup plus de liquide, ce qui provoque un épanchement douloureux, avec gonflement: d’où l’apparition d’un kyste synovial. Outre les sportifs, les musiciens sont aussi exposés aux kystes synoviaux du poignet.

Les symptômes

L’épanchement de synovie se caractérise par un gonflement ou une augmentation du volume de l’articulation touchée. La taille de la tuméfaction est variable. Sa forme est plus ou moins sphérique et elle peut ou non provoquer des douleurs, indépendamment de sa taille. Les petits épanchements peuvent être les plus douloureux.

Et les orteils

L’atteinte articulaire périphérique se manifeste soit par des arthrites (inflammation de la membrane synoviale qui entoure les articulations), soit par des gonflements touchant toutes les parties d’un doigt ou d’un orteil. On parle alors d’un doigt ou orteil “en saucisse“.

L’articulation devient gonflée et douloureuse. Lorsque l’inflammation touche toutes les articulations d’un même doigt ou orteil et qu’en plus il y a inflammation des tendons entourant l’articulation, le doigt ou l’orteil apparaît gonflé dans son ensemble et prend l’aspect d’une saucisse (le terme médical est soit doigt ou orteil “en saucisse”, soit dactylite).

En cas d’épanchement de synovie d’origine inflammatoire, important et douloureux, le médecin généraliste prescrira le plus souvent des anti-inflammatoires pendant deux ou trois jours. Il est également possible de faire des ponctions pour évacuer le liquide de l’articulation.

-Le but du repos dans un épanchement de synovie est antalgique : il permet d’éviter que la poche contenant la synovie ne soit sous tension. Mais le fait d’immobiliser le genou (ou une autre partie du corps atteinte) ne favorise pas la résorption de l’épanchement.

-En réflexologie plantaire, on s’attache à soigner particulièrement la zone correspondant à l’articulation concernée, et à drainer afin d’éliminer les toxines. Si c’est l’orteil qui est atteint je pratique l’auriculothérapie d’abord pour pouvoir arréter l’inflammation, puis je reviens sur l’articulation proprement dite.

(Sources: fr.wikipedia.org/ rhumatismes.net/ cg94.fr/sante-guerir.notrefamille.com)

Tags: , , , ,

1 Commentaire

Laissez un commentaire ou posez une question