C’est en 1925 que le physicien français Louis de Broglie démontre que « tous les éléments de l’univers – dont fait partie le corps humain – sont soumis à des vibrations ». Ainsi le corps est réactif à toutes les vibrations et à des ondes sonores.

Puis, c’est à la fin de 19ème siècle que les scientifiques et médecins découvrent les propriétés du son sur la santé. Ils s’aperçoivent notamment que les sons ont la capacité de modifier le débit sanguin.

Le corps vibre à une certaine fréquence et, à la suite d’un choc par exemple, cette fréquence est modifiée et provoque des perturbations. Appliquer une bonne fréquence à la partie du corps qui a subit le choc permet de rééquilibrer les vibrations et de retrouver la santé grâce à une réharmonisation  des énergies.

La sonothérapie est très utilisée dans le traitement des douleurs d’articulations et musculaires. Les ultrasons sont spécifiquement efficaces dans le traitement des calcules rénaux, ce qui évite une intervention chirurgicale.

En savoir un peu plus sur le son

Le son est une vibration qui voyage dans l’espace tout comme la lumière et selon un mouvement ondulatoire. Le son ne peut pas se déplacer dans le vide. Il est dû au mouvement de molécules dans l’air.

La thérapie cymathique (méthode vibratoire élaborée par Peter Manners, médecin et ostéopathe anglais), est bien connue aux États-Unis et remporte un vif succès auprès des américains. Cette méthode est également présente dans le monde entier.

Une autre méthode de sonothérapie,  la méthode Tomatis, utilise à la fois la musique et les sons. En Finlande, afin de réduire la tension musculaire et de faire baisser l’hypertension, la méthode MPA, plus précisément la méthode physioacoustique a été mise en place. Elle consiste à émettre des ondes sonores dans des hauts parleurs installés sur un fauteuil spécial, dans lequel a pris place un patient. Ces ondes sont produites par un ordinateur.  C’est en 1990 que ce procédé a été mis au point.

Le son dans notre corps

Les sons et fréquences résonnent dans nos structures osseuse, musculaire, organique, psychique, neuro-glandulaire (appelé aussi “chakra”). Dans tous nos tissus et systèmes nerveux, lymphatique, vasculaire, respiratoire, digestif, endocrinien, etc… Tout le corps se met à vibrer bien au-delà de ce que l’oreille peut percevoir, jusqu’au plus profond de la cellule même. Le cerveau lui-même, constitué de 90% d’eau, entre en vibration et la glande pituitaire ou hypophyse, ainsi que l’hypothalamus, libèrent des endorphines. Ces substances sont reconnues pour leur capacité à soulager le stress et la douleur et provoquer des états de bonne humeur.

(Sources: www.hypnocoaching.tv/ www.bien-etre-naturel.info/www.luminescence.be)