Appelée également Cheneuse, Queue de lion, Mélisse sauvage, Herbe des tonneliers… l’agripaume est une plante vivace qui pousse dans les endroits incultes et frais, surtout dans les ruines, le long des chemins et des haies.

 

Son nom scientifique « Leonorus cardiaca »  est issu du mot latin, leo, qui veut dire “lion” et du mot grec “oura” qui signifie “queue”. C’est aux environs du VIIe siècle que l’Agripaume est arrivée d’Asie vers l’Europe.

L’Agripaume est constituée d’huile essentielle, de tanin, d’alcaloïde, de glucosides et de principe amer. Originaire d’Asie, elle pousse aussi en Europe sauf en région méditerranéenne.

L’agripaume est une plante connue depuis l’époque romaine pour les bienfaits qu’elle apporte au cœur. Au XVIIIe siècle, elle a bénéficié d’une très grande réputation pour ses vertus médicinales, plus particulièrement pour soigner les troubles cardiaques d’origines nerveuses. Elle est ensuite un peu tombée dans l’oubli. En phytothérapie, on utilise les parties aériennes de la plante, mais aussi ses graines, qui ont plusieurs vertus et qui peuvent être préparées de différentes façons.

PROPRIÉTÉS

Cicatrisante, antispasmodique, tonique, expectorante, elle est aussi un relaxant, un stimulant utérin, un tonique cardiaque. Les recherches sur l’agripaume sont peu nombreuses mais semblent confirmer son intérêt dans le traitement de l’hypertension.

UTILISATIONS

Diarrhées, palpitations, bronchite, plaies.