La bactérie “Campylobacter” est une cause majeure de maladies diarrhéiques d’origine alimentaire chez l’homme et la cause bactérienne la plus courante de gastroentérite de part le monde. Dans les pays développés et en développement, elle provoque plus de cas de diarrhée que les bactéries du genre “Salmonella” pouvant être transmises par les aliments.

La forte incidence des diarrhées à Campylobacter, leur durée et leurs séquelles potentielles leur confèrent une grande importance sur le plan socioéconomique. Dans les pays en développement, les infections à Campylobacter sont particulièrement fréquentes chez les enfants de moins de deux ans, dont elles provoquent parfois le décès.

La campylobactériose

C’est une maladie résultant de l’infection par la bactérie Campylobacter. Les symptômes de cette maladie apparaissent habituellement deux à cinq jours après l’infection, mais la durée de la période d’incubation peut aller de un à dix jours.

Parmi les symptômes cliniques les plus courants des infections à Campylobacter, figurent la diarrhée (accompagnée souvent de sang dans les selles), les douleurs abdominales, la fièvre, les céphalées, les nausées ou les vomissements. Ces symptômes durent habituellement entre trois et six jours.

Attention au poulet mal cuit

Actuellement les chiffres inquiètent les autorités sanitaires:  plus de 4.300 cas d’infections ont été recensés en France, le nombre de cas a augmenté de 7% en 2010 et  la hausse est continue depuis cinq ans. La principale voie de transmission est alimentaire et passe par la consommation de viandes et de produits dérivés de la viande insuffisamment cuits ou encore de lait cru ou contaminé. L’eau ou la glace contaminée sont aussi sources d’infection. Une certaine proportion des cas résulte du contact avec une eau contaminée dans le cadre d’activités récréatives.

Pour éviter la contamination, il faut bien faire cuire les viandes, car la bactérie ne survit pas à la cuisson. Une minute à 65° suffit pour la tuer.

Et il y a des règles d’hygiène: par exemple, si on découpe un poulet cru, on n’utilisera pas la même planche pour couper ensuite des légumes, ou du pain, parce s’il y avait des bactéries dans le poulet, elle peuvent contaminer les autres aliments. Même principe quand on fait un barbecue: on ne remet pas la viande cuite dans le plat qui a servi à la transporter crue.

(sources: www.who.int- www.rtl.fr)