Début d’année, période de fatigue, on se traîne un peu, le temps est pourri, on a encore l’année passée sur le dos et le moteur a du mal à redémarrer. Du coup, tout fonctionne au ralenti, mémoire y compris. Voici quelques suggestions pour devenir plus vif !

L’hydrocotyle indien

Egalement appelée  “herbe aux grenouilles”, l’hydrocotyle est une plante spécifique de l’Indonésie: elle se trouve dans les lieux humides, les bords des marais et des ruisseaux.

Depuis la nuit des temps, la médecine indienne se sert de cette plante pour vaincre les crises d’angoisse, lutter contre les trous de mémoire ou pour appuyer l’hypnose à des fins thérapeutiques. Elle est est utilisée fréquemment pour apaiser pendant les périodes de stress et surtout permettre de se concentrer.

Prendre 3 gélules par jour, avant chaque repas.

Le basilic

Originaire d’Inde et réputé depuis des millénaires pour ses vertus thérapeutiques, le basilic était jadis considéré comme une herbe sacrée. Il a ensuite conquis l’Asie et l’Égypte puis, en Grèce et à Rome, il devînt une herbe royale et un symbole de fertilité.

Le basilic fournit en effet une quantité non négligeable de vitamine C, tonique, ainsi que de vitamine A, antioxydante. Par ailleurs, le basilic est une source très intéressante de calcium et de phosphore, des minéraux essentiels au bon développement du tissu osseux.
Outre ses propriétés digestive, apéritive, laxative, tonique et fébrifuge (qui fait tomber la fièvre), il semble qu’il améliore l’humeur et soit légèrement euphorisant.

150 gr de feuilles en infusion pour 1 litre 1/2 d’eau.

Le Ginkgo biloba

2 500 ans avant Jésus-Christ, l’empereur chinois, Shen Nung, recommandait déjà le ginkgo pour traiter les pertes de mémoire. Neuroprotecteur, le ginkgo biloba agit sur le cerveau. Ses feuilles sont utilisées pour traiter les symptômes de la démence sénile et des états de faiblesse comme les pertes de mémoire, la dépression, les troubles de la concentration et de la vigilance, les acouphènes ou encore les maux de tête

1 à 2 gélules le matin.

La sauge

La sauge est recommandée pour apaiser les crises de la maladie d’Alzheimer tout en améliorant la mémoire. La maladie d’Alzheimer est en effet due à une baisse du taux d’acétylcholine (un neuromédiateur de la mémoire) que la sauge limite, en inhibant l’enzyme responsable de sa destruction.En limitant l’oxydation des corps gras du système nerveux, la sauge ralentit leur détérioration et améliore ainsi la mémoire.

4 gélules par jour, en 2 prises, avant les repas.

Le bacopa

Les Indiens l’utilisent depuis près de 3000 ans pour améliorer les performances intellectuelles et la mémoire. Elle augmenterait la fabrication des protéines dans l’hippocampe, partie du cerveau responsable du processus de mémorisation à long terme, et améliorerait ainsi son efficacité.

2 gélules le matin, avant le petit-déjeuner

(Sources: tandem-sante.com/ sante-medecine.commentcamarche.net/topsante.com)