Six millions de Français souffrent de verrues. Souvent multiples, elles siègent de préférence sur les mains et sous la plante des pieds. Les verrues sont des lésions bénignes de la peau (de la couche la plus externe uniquement). Elles sont dues à une infection par un virus de la famille des papillomavirus humains ou HPV, et sont donc contagieuses.

La contamination peut se faire de manière directe (poignée de main) ou indirecte par des objets ou surfaces ayant été en contact avec une peau infectée (sol de piscine, linge de toilette, chaussettes, chaussures, … ).

Mais il est aussi possible de “s’autocontaminer”, en se grattant par exemple. La peau mouillée et lésée est un terrain favorable pour le virus HPV.

Les différentes verrues

Il existe plusieurs sortes de verrues en fonction du type de papillomavirus:

La verrue vulgaire : dôme dur et rugueux qui apparait sur le dessus des mains, des pieds ou sur les coudes ou les genoux.

-La verrue plantaire : plus discrète car elle « pousse vers l’intérieur », elle peut être très douloureuse.

-Et d’autres sortes : verrues filiformes, planes, digitées, mosaïques, plus rares.

Il y a enfin des verrues génitales, (ou condylomes, crêtes de coq) qui sont des lésions de la muqueuse au niveau anal ou vulvo-vaginal. Elles sont dues à un virus : le papilloma virus humain (PVH). Le PVH est extrêmement fréquent dans la population : le risque de faire un jour une infection serait de 80 % à 85 % chez les personnes sexuellement actives.

Les verrues provoquent :

  • des saignements lors des rapports sexuels,
  • des sensations de brûlure,
  • des démangeaisons ou de l’inconfort dans la région des parties génitales.

Chez les femmes, les zones infectées sont : la vulve, le col de l’utérus, l’anus. Chez l’homme, ces zones sont : le pénis, le scrotum et l’anus. Il faut consulter un praticien afin d’avoir un traitement adéquat, crèmes, électrocoagulation, laser…etc.

Comment venir à bout des verrues “classiques”

Une grande partie des verrues (65% environ) disparaît d’elle-même dans les 2 ans suivant leur apparition.

Il existe beaucoup de produits en pharmacie qui brûlent ou décapent les verrues. Mais le plus souvent, elles reviennent. Certains magnétiseurs ont un réel “pouvoir” et font disparaître les verrues comme par enchantement.

J’ai d’excellents résultats avec la Grande Chélidoine et le Thuya Occidentalis. Je conseille d’appliquer chaque jour un coton tige trempé dans la teinture mère de l’une de ces deux plantes, matin et soir, en pressant fortement sur la ou les verrues. Au bout d’un certain temps, la verrue sèche, puis disparaît complètement.

Attention cependant (de façon préventive) à ne pas se balader pieds nus dans les spas, hammams ou piscines publiques qui sont généralement de hauts lieux de contamination.

(Sources: boiron.fr/verrue.comprendrechoisir.com)