Le professeur de psychologie Howard Friedman (université de Californie-Rive) est un spécialiste dans la communication non-verbale. Il définit le charisme comme une « certaine présence. »

Quand des personnes charismatiques entrent dans une salle, leur seule présence attire l’attention et leur énergie rayonne. Le noyau de ce charisme, dit Friedman, est « une confiance en soi de base » et la capacité de la projeter vers les autres.

Le terme vient du mot grec kharisma qui signifie «don, faveur, grâce d’origine divine». A partir de la fin du XIXe siècle, le mot a été utilisé dans la sphère politique et plus généralement dans l’explication du pouvoir d’une personne sur un groupe ou sur une communauté.

Il s’agit d’une capacité de «séduction» fondée sur les qualités exceptionnelles, voire extraordinaires, qui lui sont imputées.

Un leader charismatique est habituellement un orateur de prestige, adulé par une portion importante d’une communauté donnée. Les causes du charisme d’une personne restent difficiles à cerner: la voix, le regard, la séduction, la gestuelle, la prestance sont des composantes habituellement citées.

S’ajoutent souvent la représentation symbolique de la personne: son expérience, son apport, son courage et une série de qualités qui lient étroitement le présent d’une communauté à la personne charismatique. Bien qu’il demeure difficilement explicable, le charisme est essentiellement contextuel.

Le charisme n’a pas grand chose à voir avec la beauté, pas plus qu’avec la richesse. Rien à voir non plus à voir avec l’autorité. Le supérieur hiérarchique de centaines de personnes n’est pas charismatique pour autant. On se sent bien auprès des gens charismatiques, pas auprès des gens autoritaires. Mais le charisme est une source de pouvoir, il confère un leadership naturel.

Certains disent que ce n’est pas une qualité innée, que l’on ne naît pas charismatique, mais qu’on le devient (même si étymologiquement, “charisme” signifie “don”, “qualité”). Ce qu’il faut savoir, c’est que le charisme est une qualité qui découle de beaucoup d’autres. Donc, si vous êtes un adepte du développement personnel, votre charisme progressera automatiquement, à mesure que vous gagnerez en cohérence intérieure, en confiance en vous et en sérénité.

Si on apprenait  par cœur les deux livres suivants, “Développez votre charisme, 7 moyens pour y parvenir” de Tony Alessandra, aux Editions de l’Homme, et “Comment acquérir du charisme” de Jean-Louis Victor, aux Editions De Vecchi, on aurait des chances de devenir irrésistiblement charismatique, et ce que je vie ns d’écrire est un pléonasme.

” Il n’est jamais trop tard pour devenir ce que nous aurions pu être” a dit Georges Eliot. Bon courage donc !