Vieux mal de tête persistant, vision un peu glauque, douleurs  partout, nez bouché ou qui coule, frissons, aïe aïe aïe, ça y est, je l’ai attrapée. Quoi ? Ben…la grippe. La vraie, la H1N1, celle de Bachelot ? Oui, c’est peut-être bien la grippe de Roselyne, mais on ne parle plus de vaccin aujourd’hui, c’est un souvenir cuisant, jus de citron et paracétamol feront l’affaire, une bouillotte, au lit et adieu Luc, on attend que ça aille mieux pour revoir le jour.

Les symptômes

Mais au fait, connaissez-vous vraiment les symptômes de la grippe, la vraie, celle qui décime un régiment, qui  scie les jambes et le moral ?  Je détaille, au cas où vous auriez oublié:

  • forte fièvre (39/40° environ) et  frissons.
  • douleurs au niveau des articulations.
  • maux de tête lancinants.
  • courbatures.
  • toux sèche et nez qui coule.
  • maux de gorge.
  • rhume et sensation d’extrême faiblesse.
  • grosse fatigue.
  • nausées.

La période d’incubation de la grippe dure généralement  24 à 48 heures. Puis les premiers symptômes se font ressentir. Une personne qui a la grippe est contagieuse pendant environ 6 jours. Bonjour dodo, adieu boulot. Non, je ne peux pas serrer la main, ni parler, à cause des postillons, donc, je me couche.

Et si on se couchait pour rien ? Et si c’était un gros rhume et non “la crève” ? Voici, pour vous aider à faire la différence, les symptômes du rhume:

  • une sensation de fatigue
  • des éternuements
  • de la toux
  • un écoulement nasal
  • pas de fièvre ou une fièvre légère
  • parfois  des douleurs musculaires
  • la gorge sèche ou des maux de gorge
  • les yeux larmoyants et des maux de tête

On est bien avancés, non ? Parce que je ne jetterai pas la première pierre à ceux qui se sont jetés sur du Doliprane, de l’Efferalgan ou de l’Actifed (pardon de citer des “marques”) pour se sortir de cet état nébuleux avant même de s’emparer d’un thermomètre.  Tout se joue dans la durée en fait, et il faut y passer pour le savoir: Après une grippe, la sensation de fatigue ou même la toux peuvent durer jusqu’à trois semaines. Avec un rhume, de 3 jours à 10 jours seulement.

Les traitements

-Pour le rhume, rassurez-vous, c’est simple: il n’y en a pas !

Il faut juste se dorloter pour dissiper les symptômes. Donc: rester à la maison voire au lit, boire beaucoup, boire un thé chaud avec du citron et du miel.

-Pour la grippe, à part le vaccin, que je déconseille formellement: on peut prendre des analgésiques qui soulagent les malaises et douleurs musculaires et abaissent la fièvre. Notamment l’acétaminophène (par exemple Panadol et Tylenol), l’AAS (par exemple aspirine) et l’ibuprofène (par exemple Advil, Medipren).

Voilà.  Couvrez-vous bien, n’embrassez plus personne, ne serrez pas les mains, parlez aux autres derrière votre écharpe, ne touchez les poignées des caddies qu’avec des gants Mapa, essuyez les interrupteurs avec une lingette désinfectante avant d’appuyer, ne vous asseyez pas sur la cuvette des toilettes, n’allez sous aucun cas chez le médecin, la salle d’attente étant un nid de microbes, ne mangez que des plats pour une personne, gardez vos couverts sous votre oreiller…bref, prenez toutes les mesures qui s’imposent pour ne pas tomber malades, rester seul comme un rat et passer un réveillon horrible. Bon courage !