La joubarbe est une plante grasse vivace au feuillage persistant et qui bénéficie d’une très bonne rusticité. Elle se reconnait facilement par son port en rosette.

Parmi les variétés de joubarbe, la joubarbe des toits, la plus célèbre, est connue pour ses vertus thérapeutiques notamment pour remédier aux inflammations des yeux.

La joubarbe des toits préfère pousser sur les sols secs et sablonneux. On la retrouve fleurissant sur les murs et les rochers, sur une altitude maximale de 2500 mètres. Cette plante est surtout caractérisée par sa forme s’apparentant à celle de l’artichaut.

On raconté beaucoup de choses sur la joubarbe, appelée encore  “barbe de Jupiter” ou “herbe au tonnerre“: entre autres, elle préserverait de la foudre, et protégerait les hommes des incendies en tous genres…Le médecin grac, Dioscoride, dés le Ier siècle après JC préconise déjà l’utilisation de ses feuilles dans le traitement des petites blessures et des maux de tête ou en infusion, pour lutter contre la dysenterie et les vers intestinaux.

Puis on s’est rendu compte que les feuilles sécrètent un suc très riche en mucilage aux vertus cicatrisantes. On les utilise fraîches, broyées, puis on les applique en cataplasme sur toutes sortes de petites inflammations de la peau comme les brûlures, les gerçures, les dartres, les verrues ou les cors aux pieds. La pâte obtenue doit être maintenue avec un bandage ou un petit pansement.

La joubarbe peut aussi cacher des vertus coricides permettant de soigner les verrues, si ses feuilles écrasées sont mélangées avec du vinaigre.

(Sources: jardinoscope.canalblog.com/ http://les-plantes-medicinales.net)