La scopophobie, ou scoptophobie est un trouble anxieux caractérisé par une crainte morbide d’être vu ou observé par les autres. Elle est liée à l’ophthalmophobie (peur d’être regardé).

La scopophobie peut être associée à une peur pathologique d’attirer l’attention sur soi.

Les personnes affectées par cette pathologie savent que leurs craintes sont irrationnelles. Pourtant, elles appréhendent énormément les situations dans lesquelles elles sont confrontées au regard des autres. Ainsi elles font tout pour les éviter.

Lorsqu’elles sont dans les situations redoutées, les personnes atteintes de phobie sociale ont tendance à croire qu’elles sont jugées négativement.

La plupart d’entre nous, en particulier à l’adolescence, connaît ce trouble, cette appréhension, cette peur du regard et du jugement des autres. Certains le ressentent plus tard, à un âge plus avancé, d’autres toutes leur vie et cela devient alors une pathologie.

Le terme de “phobie sociale” a été cité pour la première fois par le psychiatre français Pierre Janet en 1903. Il décrivait ainsi les patients qui craignaient d’être observés tandis qu’ils parlaient, écrivaient ou jouaient du piano. Dans le journal de psychiatrie intitulé “The Alienist and Neurologist” en 1906, la scopophobie est désignée ainsi:

Ensuite, il existe une crainte d’être vu et blâmé […] Nous l’appelons scopophobie, une crainte morbide d’être observé. Dans des cas mineurs, le patient couvre son visage avec sa main. Dans des cas plus extrême, le patient s’échappe autant que possible de la vue de celui/celle qui l’observe. La scopophobie se manifeste souvent plus chez les femmes que chez les hommes.”

La scopophobie se manifeste suite à une expérience traumatisante. Avec la scopophobie, il est suggéré qu’un individu pourrait avoir été ridiculisé en public durant son enfance.

En 2012, des données gouvernementales américaines montrent que 7 % de la population souffre de ce type de phobie à tout moment de leur vie. Pour toute une vie, le pourcentage grimpe à 13 %. Des études montrent que l’anxiété sociale est la troisième plus grande cause de problème de santé au monde.

(Sources: wikipedia.org)