Rhume, toux, frissons, nausées, petites diarrhées, maux de tête et yeux qui brûlent, le coup de froid, même si le temps est clément, n’attendra pas Noël. Que faire quand on se sent “patraque” ?

On peut adopter la solution préconisée par tous les médecins internautes: le bain chaud, avec du gros sel et de l’huile essentielle de menthe ou de lavande. On prendra une bonne suée, et, une fois bien sec, on filera sous la couette avec un citron chaud, histoire d’éliminer encore quelques toxines.

Si vous souffrez d’une bonne vieille gastro-entérite virale (nausées ou vomissements, diarrhées, mal de tête, soif…) il va vous falloir boire beaucoup.  L’eau, les bouillons salés, les sodas (le coca froid vient à bout des nausées sans problème, mais oui !), à condition de bien les remuer afin d’en retirer tout le gaz, et les tisanes sucrées à base de plantes conviendront très bien.

Côté diététique, on n’aura pas à se priver car le foie est un peu crispé. Au menu: des féculents (riz et pâtes), quelques légumes toujours bien cuits. Evidemment pas de laitages ni de fruits., plutôt de la compote faite maison.

En cas de rhume, il est conseillé de boire une tisane à la fleur de sureau.  Ajouter 2 cuillères à café de fleur de sureau dans 200 ml d’eau chaude. Laisser infuser 10 minutes. Boire jusqu’à guérison complète.

En cas de gastro, on avalera du thé noir, à prendre en tisane (laisser infuser le sachet dix minutes pour faire sortir les tanins). Le thé noir est efficace lors de diarrhées. On peut aussi choisir la camomille ou la mélisse (contre les spasmes intestinaux).

Reine des prés et orthosiphon viendront combattre les courbatures, comme la verveine-menthe.

Enfin, ne pas oublier après cette période de turbulences de remonter un peu les défenses immunitaires avec de la gelée royale et du ginseng par exemple.