Le grémil est une plante herbacée de la famille des Borraginacées qui comprennent surtout des espèces comme les lianes, les arbustes, les arbres et les plantes herbacées.

Les plantes qui font partie des cette famille sont aussi très appréciées par les abeilles à l’instar du Grémil officinal.

Le Grémil officinal revêt d’autres appellations comme “millet perlé, larmille des champs, herbes aux perles, blé d’amour ou encore graine d’amour”. Littéralement, le nom scientifique de la plante signifie “graine de pierre” en référence aux fruits de la plante.

C’est en tant que contraceptif que le grémil était utilisé en Afrique et en Inde, de même que chez diverses nations amérindiennes.

C’était la racine qu’on prenait après l’avoir fait macérer dans l’eau froide. Le degré de stérilité obtenu variait en fonction de la dose et de la durée du traitement. Chez les Amérindiennes, la méthode traditionnelle consistait à prendre la macération pendant six mois, après quoi elles étaient supposées être infertiles pour toujours. Dans d’autres tribus, les femmes consommaient tout simplement un petit morceau de racine chaque jour.

On pense aussi que, à cause de son action particulière sur les autres hormones sécrétées par le lobe antérieur de l’hypophyse, il pourrait être utile dans le traitement de l’hyperthyroïdie, la maladie de Graves-Basedow, notamment, qui afflige tout particulièrement les femmes et qui se manifeste par l’apparition d’un goitre exophtalmique.

Enfin, le grémil est une plante médicinale qui a pour action de traiter les inflammations de la vessie et des reins. Le grémil possède des propriétés thérapeutiques en tant que diurétiques, il agit en éliminant les calculs.

(sources: passeportsante.net/ les-plantes-medicinales.net/complements-alimentaires.co)