Les jujubiers sont méconnus en occident mais très employés en Asie (“Suan Zao Ren” en Chine), en Inde et au Moyen-Orient. Le jujubier est un arbre épineux qui a une longueur pouvant atteindre 8m et possédant des feuilles rectangulaires, des grappes de fleurs jaunes, et des fruits ayant une structure ovale rouge ou noire.

Les différentes espèces de jujubiers s’adaptent à tous les climats sauf ceux aux hivers froids et humides . Le jujube n’est pas encore utilisé dans la médecine occidentale, par contre en Asie c’est une plante médicinale très employée pour favoriser le sommeil et diminuer le nervosisme.

Les jujubiers sont des petits arbres appelés aussi “croc de chien, dattier Chinois, chichourlier, circoulier, ou guindaulier”.

Les feuilles

Les feuilles de jujubier contiennent des tanins astringents aux propriétés antibactériennes , cicatrisantes et antidiabétiques.
L’extrait hydro alcoolique (teinture alcoolique) de feuilles de jujubier possède une action hépatoprotectrice ; cet extrait protège le foie contre des agressions chimiques au même titre que la silymarine du chardon béni.

On trouve aussi dans les feuilles de jujubier une substance qui supprime partiellement ou totalement le goût sucré chez l’homme , la zizyphine. Elle supprime également la sensation sucrée de la majorité des édulcorants naturels (sucre, glucose etc..).

Les feuilles du jujubier sont également utilisées pour guérir les maladies de la poitrine telles que l’asthme, les bronchites, mais aussi les ulcères d’estomac et les démangeaisons.

Les graines

La graine de zizyphus vulgaris ou jujubier chinois contient des substances actives sur le fonctionnement du système nerveux central.On obtient donc:
– une action sur l’apparition et la durée du sommeil,
– une action sur l’humeur,
– une action sur l’excitabilité cérébrale .

Les composés les plus actifs : les jujubosides, et des alcaloïdes sont surtout étudiés en Asie (Chine et Corée) pour leur pouvoir hypnotique, anti-épileptique, anxiolytique et sédatif ce qui correspond aux utilisations traditionnelles du fruit du jujubier en Chine et en Corée.

Dans les pharmacopées traditionnelles d’Asie on ne sépare pas la pulpe et le noyau et c’est souvent le fruit complet, le jujube séché qui est utilisé.
Les extraits hydroalcooliques du jujube séché avec ses graines auraient des propriétés antalgiques, analgésiques, anti- inflammatoires, antipyrétiques et bronchodilatatrices.

Le miel de jujubier, considéré comme le miel le plus cher du monde, est également appelé “Or du Yémen“.