Vous souffrez des orteils, la plante des pieds est engourdie, en particulier quand vous êtes debout, et vous sentez vos pieds “bizarres” quand vous marchez ou courez: c’est peut-être un syndrome du canal tarsien. Ce syndrome correspond à une compression du nerf tibial postérieur ou de ses branches terminales (nerfs plantaires médial et latéral) au niveau du canal tarsien.

Ce canal tarsien est situé à la face médiale du calcanéus et contient le nerf tibial postérieur, l’artère tibiale postérieure ainsi que des tendons des muscles tibial postérieur.

Le passage de l’influx électrique est ralenti, et les symptômes sensitifs apparaissent. Non traité, le syndrome du canal tarsien peut causer de graves inconforts, et des douleurs intenses et chroniques. Ceci peut s’accompagner de crampes, troubles sensitifs, fourmillements, de petites décharges électriques ou de brûlures, et parfois d’un oedème. La zone plantaire douloureuse ou le nombre d’orteils concernés dépend de l’intensité de la compression et du tronc nerveux exact qui se trouve comprimé. Il peut s’agir du nerf tibial postérieur ou de l’une de ses branches. Des irradiations douloureuses peuvent remonter vers la jambe à sa face interne.

Les douleurs peuvent apparaître à la suite d’une entorse, d’une fracture de la malléole médiale, du calcanéus ou du talus, responsables d’un épaississement du ligament annulaire et des gaines fibreuses comprimant le nerf. Certains gestes répétitifs de la cheville au cours de la course à pied, des sauts, des montées d’échelle ou suite au port de chaussures de ski sont responsables d’un oedème local.

En réflexologie plantaire, je conseille de masser doucement la voûte plantaire en insistant sur les zones du plexus, puis de travailler toute la zone sous le gros orteil en descendant vers la zone vessie, le talon et en arrière en dessous et autour des malléoles. En auriculothérapie, je vais travailler les points talon, orteils, intestins.

(Sources: les1001pieds.fr/ sante-guerir.notrefamille.com)