L’Eau de Javel tire son nom de l’ancien village de Javel (aujourd’hui quartier du 15ème arrondissement de Paris) où s’était créée, en 1784, une manufacture de produits chimiques, près du « moulin de Javelle ». Cette manufacture était la propriété, à l’origine, de proches du Comte d’Artois, frère de Louis XVI.

Elle était destinée aux lavandières alors nombreuses sur les bords de Seine. Le mot « javelle » du latin populaire “gabella” désignait ce qu’on rassemble par poignées. Les lavandières, pendant le nettoyage du linge, le battait avec une poignée de branches, ce qui permettait d’extraire un maximum d’impuretés des textiles.

C’est dans le village de Javel que Claude-Louis Berthollet, chimiste savoyard et médecin du duc d’Orléans utilisa l’eau de chlore, en 1785, pour ses propriétés blanchissantes. Les Directeurs de la Manufacture décidèrent de dissoudre le chlore dans une solution de potasse particulièrement adaptée au blanchiment du linge et stabilisant le caractère oxydant du chlore. Ils avaient créé la « liqueur de Javel », qui devint ensuite l’Eau de Javel.

L’eau de Javel est composée d’hypochlorite de sodium pur, en solution aqueuse avec du sel. Pour ses propriétés antibactériennes, elle est utilisée pour le nettoyage des surfaces et pour l’entretien des piscines. En 2009, des dermatologues américains ont dé montré que l’ajout d’un peu d’eau de Javel dans l’eau d’un  bain soulageait les démangeaisons des enfants atteints d’eczéma. La raison de ce phénomène restait cependant assez mystérieuse.

De nouvelles découvertes

Thomas Leung, directeur de recherche à l’université Stanford en Californie s’est intéressé de près à l’effet de l’eau de Javel sur la réparation des plaies. Les résultats, publiés dans la revue Journal of Clinical Investigation, démontrent les vertus régénératrices de l’eau de Javel.

Plusieurs expériences ont été menées sur des souris:
Les souris ont été plongées dans des bains d’eau pure et d’autres dans des bains de javel diluée à 0,005%. Des bains de javel de 30 minutes quotidiens ont donné des effets spectaculaires : moins de problèmes de peau, meilleure cicatrisation, meilleure repousse de poils.

C’est ainsi que les chercheurs ont constaté que l’eau de javel a diminué les inflammations cutanées, tout en donnant une apparence plus jeune à la peau et même ils ont pu constater une peau épaissie et un accroissement de la production de cellules.

Un miracle à portée de main ?

L’eau de Javel pourrait-elle aider les plaies à cicatriser ? Pour répondre à cette question, les chercheurs ont répété l’expérience précédente avec des souris atteintes de radiodermites, des lésions cutanées engendrées par des radiations excessives. Ils ont montré que les animaux ayant bénéficié du bain d’eau de Javel présentaient des blessures moins graves, une meilleure guérison et une repousse de poils plus rapide que les autres.

“L’eau de Javel pourrait aider à guérir certaines blessures, indique Thomas Leung. C’est très intéressant car cette solution est simple, facile à obtenir et peu coûteuse.”

Les chercheurs sont allés encore plus loin et ont à nouveau réalisé l’expérience mais avec des souris âgées cette fois-ci. “En les baignant dans la solution javellisée, la peau des animaux est apparue plus jeune, raconte le chercheur. De vieille et fragile, elle est devenue plus épaisse, avec une amélioration de la prolifération des cellules.” Mais les effets anti-âge ne sont que temporaires. Une fois ces bains à la Javel diluée terminés, la peau est en effet revenue à son état normal.

Attention: ceci est une information, n’utiliser en aucun cas l’eau de Javel sur la peau.

(Sources: www.futura-sciences.com/ dermatologuemedecineesthetique.com)