Les huit pièces de brocart est une gymnastique chinoise (ou qi gong) visant à rendre l’organisme plus résistant et prolonger la vie.

Selon la légende, Bodhidharma aurait élaboré le “baduanjin” vers le Ve siècle, au monastère Shaolin.

Au XIIe siècle, le général Yue Fei le développa pour améliorer la vitalité de ses soldats. Yue Fei fut l’un des premiers généraux à se soucier de la bonne santé de ses armées ce qui l’incita à créer une forme gymnique toujours très pratiqué et connue sous le nom des “Huit Brocards Précieux” (Baduanjin ou Pa Tuan Chin). Ce nom particulier provenait des étendards de soie utilisés par les divers corps de troupe et portant, en insigne, les Huit Trigrammes (Bagua) du Yijing.

Il s’agit donc là d’une forme classique de ” Qi Gong “ qui était destinée à entretenir la vitalité des soldats et des officiers.
Ba Duan Jin est composé de huit mouvements qui sont relativement simples et peuvent être pratiqués à tout lieu ou de temps. Il est  facile à retenir, et facile à apprendre.
Le terme “Ba” en Ba Duan Jin signifie littéralement huit, qui fait référence au fait qu’il est composé de huit mouvements du corps.
Duan” signifie que les effets positifs de Ba Duan Jin peuvent être atteints grâce à la pratique continue de chacun des mouvements.
Jin” signifie soie, et  Ba Duan Jin est similaire au luxe exquis de soie. Dans les premiers temps lorsque la méthode a d’abord été vu par les anciens, ils ont jugé que c’était l’un de leurs techniques préférées de l’exercice en raison de sa nature simple mais gracieuse et élégante. Les huit mouvements sont légers et fluides comme de la soie.
Ce Qi Gong très ancien répond à l’objectif de la Médecine Traditionnelle Chinoise qui est d’équilibrer le Yin et le Yang, de réguler le Qi, de renforcer tendons et os ert, ainsi d’atteindre le calme de l’esprit et le bien-être du corps.