Les personnes capables de faire des rêves lucides ont conscience de leurs rêves et peuvent même les influencer. La science a révélé que l’apprentissage de cette faculté est véritablement possible.

On estime qu’environ 5 à 10 % de la population est à même de piloter sciemment ses rêves. Lors des phases oniriques, ils ont conscience de rêver et sont en mesure d’influer sur le cours de leurs songes. Le plus souvent, ils utilisent cette aptitude pour éprouver des sensations agréables.

Qu’est-ce qu’un rêve lucide ?

Les rêves lucides sont le fait d’être conscient d’être en train de rêver. Cette conscience peut aller d’une très faible reconnaissance du phénomène à quelque chose d’aussi capital qu’une expansion de la conscience au-delà de ce qui a pu être expérimenté au stade de l’éveil.

Les rêves lucides apparaissent au moment où l’on se trouve au milieu d’un rêve pour réaliser soudain que l’on est en train de rêver. Quand on se rend compte de cela, on a la possibilité de contrôler ses rêves, ce qui constitue l’essentiel en matière de rêves lucides.

A noter que les rêves lucides sont fortement connectés avec le sommeil paradoxal. Ce dernier est plus intense peu avant le réveil. Cela signifie que les rêves lucides apparaissent couramment dans la dernière phase du sommeil.

Comment arriver à faire des rêves lucides ?

Le mieux est de tenir un journal. Il faut consigner ses rêves dès que vous êtes réveillé. on peut également enregistrer ses commentaires . Cela aide à reconnaître les figures familières des rêves (des personnes du passé, des endroits bien précis, etc.), et permet au cerveau de comprendre que l’on veut mémoriser ses rêves.  On devient peu à peu capable de reconnaître les “symboles” propres à nos rêves.

Les méthodes

Il existe de nombreuses méthodes pour apprendre à “rêver lucide”.  Ainsi la technique de “conscience du rêve”, la technique WILD (rêves lucides au stade éveillé ou Wake-Initiated Lucid Dream), la technique WBTB (Wake Back To Bed) ou sommeil interrompu, la méthode Gritz “Observez vos mains“, ou encore la méthode de mémorisation de Stephen La Berge.

Tout ça pour quoi ?

Moi, je rêve que je prends le train, que je suis face à un océan déchaîné dont les vagues ne m’atteignent jamais, que je cours dans une prairie merveilleuse, et, le matin, j’aime me souvenir de ces moments hors du temps, sans chercher à savoir ce que cela signifie. Encore que…

Alors, escalader de hautes montagnes, fouler le sol de la lune, se balader au clair de lune dans une forêt étrange, ou faire du trapèze sous le chapiteau du cirque de mon enfance,  n’est-ce pas un peu fatigant ?

Ceux qui maîtrisent le rêve lucide vous répondront que non et bien au contraire : cela offre une autre vision du monde et contribue à une bonne santé mentale. En effet, une étude prouve que ceux qui pilotent leurs songes affichent une meilleure santé psychique que les rêveurs lambda.

(Sources: future.arte.tv/wikihow.com)