Les causes émotionnelles des maladies jouent un rôle important dans les manifestations cliniques. L’état émotionnel d’un sujet reflète l’état de son psychisme et il faut le questionner, bien sûr, avec délicatesse, mais aussi bien l’observer.

Les symptômes rencontrés la plupart du temps sont la dépression, la peur, l’anxiété, l’inquiétude et la tristesse. Dans la dépression, il est fréquent de voir des personnes qui ne se rendent pas compte de leur état. Elles se plaignent de fatigue, de froid, d’un manque de motivation, d’une grande lassitude mais ont du mal à prononcer le mot “dépression”.

La Médecine Chinoise invoque fréquemment une stagnation du Qi du foie pour expliquer l’état dépressif, ou, quand c’est très grave, un vide de Qi du Foie. Le Foie est partie prenante parce qu’il abrite le “Hun” ou âme éthérée, responsable de nos rêves, de nos idées, de nos projets. si le mouvement du Hun est trop faible,  il y a dépression. Si le mouvement est excessif, il y a un état maniaque avec bipolarité.

“Grâce  à la culture asiatique, on mesure l’importance de la connexion entre le physique, le psychique et l’émotionnel.”