Appelée aussi “Chanvre d’eau, Herbe de Sainte Cunégonde, ou Chanvrine“, l’Eupatoire est une plante vivace qui peut atteindre 1m 50 de hauteur. Ses tiges sont feuillées, rougeâtres et velues.

Ses feuilles sont composées de 3 à 5 folioles opposées et à bords dentés. Ses fleurs de couleur rouge plutôt clair fleurissent de Juillet à Septembre. Les racines ont une odeur désagréable, elles sont grosses et fibreuses. L’Eupatoire pousse en Europe jusqu’à 1700 m d’altitude, dans les terrains humides comme les bords de ruisseaux ou les endroits inondés.

Cette plante est composée de tanin, d’inuline, de résine, de fer, d’essence. Elle a des vertus diurétiques, apéritives, toniques, fébrifuges et vermifuges. Les feuilles fraîches facilitent la cicatrisation des plaies, d’ailleurs on raconte que les cerfs blessés viennent frotter leurs plaies contre les touffes d’eupatoire.

Les feuilles d’eupatoire peuvent être utilisées en infusion, 1 à 2 feuilles par bol d’eau bouillante. Cette infusion permet de faire tomber la fièvre.

En décoction, avec une quarantaine de feuilles par litre d’eau on soignera des plaies en y appliquant des compresses imbibées de cette décoction.