Mal au poignet ou au coude ? Comment s’en débarrasser rapidement

LE PROBLEME DU MOMENT

tendinite avant-brasEngourdissement, douleur en tournant le poignet, gonflement ou faiblesse musculaire, le bras peut faire vraiment mal. Difficile de savoir si cela vient du haut ou du bas, du coude, du poignet ou même de l’épaule.

Et difficile de dire si ce sont des gestes répétitifs usuels (profession, loisirs) qui sont à l’origine car souvent les problèmes arrivent alors qu’on est au repos.

Les causes de la douleur

Le mal au bras peut provenir d’une fatigue musculo-tendineuse et faire suite à des mouvements répétés ou prolongés. Une arthrose des articulations peut aussi être à l’origine des symptômes. Mais la cause peut également se trouver ailleurs : ainsi une douleur au bras peut signaler une hernie discale, ou de l’arthrose dans la colonne vertébrale.

A gauche en particulier, elle peut correspondre à l’irradiation d’une douleur pulmonaire ou cardiaque. (Si l’on est un peu essoufflé ou que la douleur est subite, forte, mieux vaut consulter un médecin).

Une mauvaise position la nuit, pendant le sommeil, constitue une cause assez courante, et négligée. Le corps exerce une pression sur un nerf du bras, qui finit par “s ‘endormir”. La sensation disparaît en général après avoir changé de position.

Il ne faut pas non plus oublier le syndrome du canal carpien qui survient chez les personnes qui effectuent chaque jour des mouvements répétitifs des mains. La pression trop forte sur le nerf médian, qui chemine depuis la racine du bras jusqu’au poignet et à la main, provoque des douleurs et des engourdissements. Les symptômes ont tendance à se manifester la nuit.

Comment savoir si c’est une tendinite ?

Cette pathologie, bégnine la plupart du temps, désigne une atteinte douloureuse d’un tendon qui est la structure anatomique fibreuse reliant les muscles aux os. Pour être sûr que l’on souffre d’une tendinite de l’avant-bras ou du poignet, il faut vérifier que la douleur apparaît dans les trois cas suivants : contraction des muscles, étirement des muscles et palpation du tendon.

Comment soulager la douleur, tendinite ou pas ?

Repos, anti-inflammatoires et paracétamol sont les prescriptions habituelles. Dans le cas d’une douleur chronique et invalidante, on associe des injections de cortisone ou de PRP (plasma sanguin du patient), des ultrasons ou des ondes de choc.

L’auriculothérapie ou acupuncture auriculaire représente une solution précieuse et sans aucun médicament. C’est une technique réflexe utilisant le pavillon de l’oreille à des fins thérapeutiques. Elle permet de reconnaître et de traiter un blocage ostéo-musculaire. Ainsi, dans le cas de problèmes d’épaules invalidants (capsulite, tendinite, bursite) en procurant un apaisement rapide des douleurs, elle autorise la mobilisation de l’articulation et évite ainsi l’enraidissement de l’épaule.

Les indications de l’auriculothérapie

Elle agit sur la douleur en général et en priorité. Les résultats sont très rapides : on peut obtenir un soulagement total des douleurs dès la première séance.
Elle est efficace dans les domaines suivants :
-en traumatologie pour les entorses, les claquages musculaires.
-en rhumatologie dans les cas de polyarthrite rhumatoïde, de coxarthrose, de névralgies sciatiques et crurales, de rhizarthrose du pouce, ou de tendinites, troubles neuro-végétatifs.
-en pneumologie pour l’asthme ou la bronchite chronique.
Et il existe bien d’autres indications.

Je traite le plus souvent avec des aiguilles, ou des graines. On peut également masser les points de l’oreille, soit pour tonifier, soit pour apaiser. L’auriculothérapie peut être pratiquée isolément ou associée à de la réflexologie plantaire.

Traitements associés

Dans les cas de tendinites de l’avant-bras ou du poignet (soupçonnées ou avérées), je conseille l’homéopathie et/ou des plantes ou des oligo-éléments.
Pour prolonger la séance à mon cabinet , on pourra prendre :
-2 granules de Magnesia Phosphorica 15ch et 2 granules de Chamomilla 15ch toutes les 2h jusqu’à soulagement. Puis on passera à toutes les trois heures et enfin à 3 fois par jour entre les repas.
-Pour calmer la douleur on peut également prendre 3 granules d’Arnica Montana 5ch trois fois par jour entre les repas.
-On peut utiliser l’huile essentielle de Gaultherie en massage local 2 fois par jour. (contre-indiquée si allergie à l’aspirine ou prise d’anti-coagulants).
-Enfin, dans un peu d’eau, on mettra 10 gouttes matin et soir de macérât de bourgeons de cassis (Herbalgem en pharmacie, Herbyolis, Boiron). Le cassis est un puissant anti-inflammatoire.