Le terme « orthomoléculaire » signifie « molécule correcte » au sens « qui n’est pas étrangère au corps humain, qui est biologiquement correcte », les autres molécules (les principes actifs de la plupart des médicaments) étant vues comme biologiquement incorrectes.

La médecine orthomoléculaire se propose de traiter par la modification des concentrations des substances naturellement connues du corps humain, par opposition à la médecine « toximoléculaire » qui utilise des substances inconnues du corps humain, et donc potentiellement toxiques.

Cette méthode propose de soigner l’individu par un apport optimal au corps en vitamines, sels minéraux, oligo-éléments et acides gras et aminés essentiels. Elle utilise donc exclusivement des substances qui se trouvent naturellement aussi bien dans la nourriture que dans le corps. Elle a pour objectifs de prévenir les maladies chroniques, d’améliorer la santé et de maintenir la vitalité et les capacités de fonctionnement jusqu’à un âge avancé.

En utilisant des substances qui se trouvent normalement dans l’organisme, on obtient les avantages suivants:
-une meilleure tolérance,
-l’absence d’effets toxiques,
-des effets secondaires positifs grâce à la diffusion des micronutriments dans des zones organiques non prévues au départ.
-un meilleur tonus physique et psychique
Pourquoi se tourner vers cette nouvelle thérapie ?

Depuis 50 ans, toutes les techniques adoptées en agriculture ont appauvri nos aliments dans leur variété, leur qualité et leur richesse en nutriments essentiels. Et la croissance fulgurante de l’industrialisation (conserves, surgelés, additifs alimentaires de toutes sortes, raffinage) a modifié notre alimentation. De nombreuses enzymes, vitamines, oligo-éléments et autres nutriments essentiels sont ainsi bloqués et  inassimilables.
De plus, certains types de comportements conduisent à des carences importantes en oligo-éléments, vitamines, et autres nutriments, Ces comportements induisent des troubles comme:
-le surmenage,
-le stress
-l’habitude de fumer et de boire de l’alcool,
-un rythme de vie décalé par rapport aux rythmes biologiques (travail de nuit).
Il y a plus de 2500 ans, Hippocrate disait: ” La nourriture doit être ton premier médicament.” La médecine orthomoléculaire prévient les affections en utilisant les nutriments déjà présents dans l’organisme.
Cette pratique peut s’allier à la médecine générale et la rendre plus performante en préparant un terrain sain et favorable, un corps plus résistant aux maladies.

(Sources: vitagate.ch/ amessi.org/ www.jpchapuis.net)