Selon le Daily Mail, un médecin américain assure avoir mis au point un laser qui permet de modifier la couleur de l’iris et de le rendre bleu.

La couleur bleue des yeux n’existe pas dans la nature, explique le quotidien britannique. En fait, les yeux bleus possèdent eux-aussi des pigments marron (la mélanine), surtout dans le fond de l’iris, et très peu sur la couche supérieure.

Les grandes longueurs d’ondes de la lumière sont ainsi absorbées par la mélanine tandis que les longueurs d’ondes plus courtes sont dispersées, donnant un aspect clair à l’iris.

Pour rendre les yeux bleus, le Docteur Gregg Homer explique avoir développé la “Lumineye Technology“. Le procédé consiste à retirer les pigments marron qui recouvrent la couche supérieure de l’iris.

L’opération dure une vingtaine de secondes mais le changement de couleur apparaît réellement deux ou trois semaines après. Attention: la transformation est irréversible car la mélanine ne se régénère pas, avertit le médecin.

La “Lumineye Technology” pourrait arriver sur le marché mondial d’ici 18 mois. L’opération coûterait dans les 3.600 euros. Le médecin américain assure avoir été déjà contacté par des milliers de personnes, intéressées par la technologie.

Plus de mélanine, ah bon !

La mélanine est présente dans le corps de tous les individus. C’est elle qui va définir la couleur de nos yeux, de nos cheveux et également de notre peau. La mélanine est une défense de l’organisme face à l’agression potentielle du soleil. Elle filtre et absorbe les rayons UV mais n’est pas suffisante pour parer aux effets néfastes du soleil pour lesquels il faudrait avoir plus de mélanine.

Plus le corps est exposé, plus la mélanine est sollicitée. Dans le cas d’expositions régulières et peu intenses elle a un rôle bénéfique sur la peau qu’elle peut protéger des effets cancérigènes bien connus du soleil.

La dégénérescence maculaire liée à l’âge (DMLA) touche une personne âgée sur quatre et les prévisions pour le futur ne sont guère réjouissantes. Avec l’âge, la mélanine, principale défense naturelle de la rétine, est de moins en moins présente. La DMLA touche une région située au centre de la rétine, appelée la macula, qui permet l’affichage des détails précis et fins dans la vision centrale.

L’excès de la lumière due à l’absence de la mélanine ne permet q’une vision moins nette et dont les contours de l’image sont flous. On la compare souvent à ce qu’on voit sur une photo pour laquelle on avait trop ouvert le diaphragme de l’appareil lors de sa prise.

La couleur de l’iris est déterminée par la présence de la mélanine. L’iris est bleu si la mélanine est peu concentrée, il est plus foncé quand la concentration augmente. Tous les nouveaux-nés ont les yeux bleus parce que la mélanine est enfouie profondément dans le tissu de l’iris. Quelques mois plus tard cependant, ce composé peut se rapprocher de la surface de l’iris et modifier sa teinte.

Problème: non protégée par les pigments colorés de la mélanine, les yeux deviendront ultra-fragiles…et la DMLA ne sera peut-être pas si loin !

(Sources: europe1.fr/ ophtasurf.free.fr)