L’émétophobie est une peur ou anxiété intense et irrationnelle de vomir. Cette phobie spécifique peut inclure des situations qui causent le vomissement, comme la peur de vomir en public, la peur de voir un autre individu vomir, la peur de regarder des gestes de vomissement ou d’avoir des nausées.

Elle serait l’une des phobies les plus répandues dans le monde.

Les émétophobes peuvent également avoir peur de voir quelqu’un qui se sent nauséeux ou quelqu’un d’autre qui a déjà vomi. Comme pour toute phobie, ces peurs peuvent ne pas être expliquées, mais elles sont présentes et réelles. L’émétophobie n’est pas limitée à l’âge ni à la maturité. Il existe des cas d’émétophobie chez l’enfant, l’adolescence et également chez l’adulte.

Les personnes affectées par l’émétophobie ont souvent des difficultés à mener une vie considérée comme normale. Certains auraient des problèmes à rester seuls avec de jeunes enfants et évitent de venir dans des endroits où l’alcool est présent. Maintenir une occupation devient difficile chez les émétophobes. Les professions et la vie personnelle peuvent affectées par la phobie, et maintenir une vie sociale devient impossible pour certains.

D’autres impacts quotidiens incluent la préparation des aliments. La plupart des émétophobes ont leur propre façon de préparer et de manger leurs aliments. Ils vérifient généralement la fraîcheur de la nourriture et la lavent parfois plusieurs fois dans le but d’empêcher toute sorte d’infection ou de maladie qui pourrait être contractée par les aliments.

Sur le blog “emetophobie.over-blog.fr”, on peut lire ceci: “La vie d’un émétophobe est remplie de rituels et d’obsessions dans le but d’éviter toutes confrontations au vomi.

Pour ma part, ce matin, je suis allée faire les courses. J’ai regardé (comme à chaque fois) les dates de péremption des aliments que j’ai acheté. Même les pâtes ! Les dates de péremption sont une obsession très courante chez les émétophobes. Heureusement, ce n’est pas la pire.

En Hiver, évidemment, il y a toujours la fameuse épidémie de gastro. Tous les émétophobes sans exception redoute cette période. Alors, on a tous nos petits trucs pour ne pas l’attraper. Moi, je m’imagine que si j’enroule un foulard autour de mon ventre, je suis protégée… Je sais parfaitement que c’est ridicule mais je le fais quand même. C’est quelque chose qui me rassure.

(Sources: wikipedia.org/emetophobie.over-blog.fr)