L’élixir suédois est en réalité une préparation unique composée de onze plantes et substances, combinées suivant le principe de synergie. L’élixir final a des effets bien supérieurs à ce que donnerait chaque substance prise séparément.

Dans l’Élixir suédois, la composition des ingrédients actifs a été modifiée et affinée sur une période de quelques centaines d’années.

Ce remède très ancien a salégende. La mise au point de sa célèbre formule de plantes a commencé premier siècle avant J-C. Le cœur de cette formule, c’est la Thériaque, la fabuleuse et secrète “potion magique” des Alchimistes.

La formule de ce vénérable élixir de plantes amères a été améliorée par Paracelse, médecin et alchimiste du XVIe siècle. Le nom d’élixir suédois proviendrait d’un médecin suédois du XVIIIe siècle, le docteur Samst, qui a redécouvert la formule et l’a utilisée avec succès pour lui-même et ses patients. Il est mort à l’âge de 104 ans d’une chute de cheval…

Un peu d’histoire

Dans les légendes de Babylone et de l’ancienne Egypte, il est mentionné l’existence d’un remède mystérieux : l’ « élixir de longue vie », qui devait assurer une vie éternelle aux rois et aux prêtres. Les rois et empereurs antiques qui avaient eu connaissance de l’existence de ce remède, essayèrent de se l’approprier.Mithridate, Néron et à leur suite les médecins célèbres de l’époque, tentèrent de découvrir le secret de ce mystérieux Elixir. C’est là que commence l’histoire de la formule fabuleuse de la « Thériaque ».

La thériaque doit donc son nom à sa propriété de combattre les effets des morsures de bêtes sauvages. Mêlant à la fois magie, superstition et savoirs phytothérapiques, les thériaques de Nicandre (Nicandre de Colophon, médecin du IIe siècle avant notre ère) se composaient d’une cinquantaine à une soixantaine d’éléments.
Galien, médecin de l’Empereur Romain Marc Aurèle au IIe siècle, contribua à la renommée extraordinaire de la thériaque. Elle contenait à cette époque 74 composants, dont quelques milligrammes d’opium.
Une fois les substances soigneusement traitées et mélangées, on introduisait le tout dans un grand vase en verre ou en argent laissant un espace vide pour permettre la fermentation. On préconisait de ne l’utiliser que 5 à 7 ans après sa fabrication pour en ressentir les bienfaits.
Avec sa thériaque, Galien guérissait  les intoxications. Ce remède calma les maux de tête de Marc-Aurèle et valut à Galien le titre d’empereur des médecins gravé sur une médaille d’or.
L’élixir du suédois

Dépression, fatigue, troubles digestifs, maux de tête, insomnie, problèmes de vue, étourdissements, refroidissements, rhumatismes, verrues, et même paralysies… il est apparu comme le remède universel dés le XVIème siècle.
Aujourd’hui, l’Elixir du Suédois est une macération de 59 plantes biologiques et de racines amères dans de l’alcool. Il stimule les fonctions biliaires et hépatiques, facilite la digestion et favorise le transit intestinal.
Il est préférable de l’utiliser à dose faible: 1/2 cuillère à café/jour.
(Sources: swissnat.com/ naturalfactors.com)