L’énergie est invisible mais  toujours en mouvement.  Ce qui distingue plus particulièrement la médecine chinoise de la médecine occidentale est cette notion d’énergie nommée “QI” par les chinois.

Cette notion de Qi est un concept global qui s’applique à toutes les manifestations de l’univers: “élément capable de produire chaque chose par ses mouvements et ses transformations.

Dans l’organisme l’énergie est indissociable du sang dont elle représente l’aspect YANG, elle apparait sous diverses formes : énergie originelle, acquise, défensive, nutritive, énergie des organes-entrailles….Quatre fonctions lui sont reconnues: réchauffement, protection, propulsion, homéostasie.

De même que le sang, les liquides organiques, les organes entrailles, l’énergie a ses pathologies (stagnation, vide, plein, excès, contresens) qui entrainent des manifestations aussi bien au niveau des organes-entrailles qu’au niveau des méridiens.

Avec l’arrivée du froid, il est fréquent de trouver des pathologies correspondant à des défaillances du Qi des Poumons (en automne) et du qi du Rein (en hiver).

Le Poumon gouverne le QI et la respiration, le nez, la peau. Il a pour fonction la diffusion et la descente de l’énergie, il règle la circulation de la “voie des eaux“, il gouverne l’ouverture et la fermeture des pores. Son émotion est la tristesse,  il abrite l’âme corporelle. Ses pathologies sont les rhumes, la toux, les crachats, l’asthme, les oedèmes , la mélancolie, les troubles de la voix.

Les Reins contiennent l’énergie originelle, entretiennent “le feu de MING MEN “, ils gouvernent la croissance, le développement, la reproduction, la moelle et les os, l’eau et les liquides organiques, le cerveau, les oreilles, les dents, les cheveux, recoivent et stockent l’énergie, contrôlent les orifices du bas.

Leur émotion est la peur, l’activité mentale qui leur correspond est : la volonté. Leurs pathologies sont: retard de croissance, stérilité, vieillissement précoce , incontinence, caries, surdité, oedèmes, asthme, faiblesse immunitaire, crétinisme.

La réflexologie plantaire soigne aussi bien les pathologies des poumons que celles des reins. Sur le pied, ces organes correspondent à une zone bien précise et il est important de les stimuler ou de les calmer, selon qu’ils sont en excès ou en vide. Bien entendu, la lecture de la langue et la prise des pouls nous donne des informations précieuses sur leur état.