Des ingénieurs de Microsoft se sont penchés sur des sujets plus affriolants que l’informatique et sont actuellement en train d’explorer les pistes d’un “smartbra“, à savoir un soutien-gorge intelligent.

Il existe déjà un soutien-gorge insolite connecté Twitter est actuellement porté par l’actrice grecque Maria Bakodimou. A chaque fois qu elle l’enlève, un message est envoyé sur le compte “Tweeting Bra”. Objectif : rappeler aux followers de pratiquer une autopalpation mensuelle pour prévenir le cancer du sein.

L’agence de communication grecque Ogilvy Athens a entrepris d’associer lingerie et haute technologie. De leur collaboration avec Nestlé Fitness est née ce drôle de soutien gorge. Au delà de la technique le “tweeting bra” a vocation à sensibiliser les femmes au dépistage du cancer du sein. Rappelons que le cancer du sein est la forme de cancer la plus fréquente chez les françaises : 1 femme sur 8 est touchée par ce fléau au cours de sa vie.

Les cerveaux de Microsoft s’intéressent plutôt à notre stress qu’à nos seins. Le sous-vêtement à l’étude serait principalement destiné aux femmes qui réagissent au stress en mangeant ou en grignotant plus exactement. La poitrine s’avère en effet le meilleur endroit pour mesurer les réactions du coeur face à l’angoisse. L’équipe de chercheurs a donc décidé d’y intégrer des capteurs d’électrocardiogramme et d’activité électrodermale (activité biologique électrique enregistrée à la surface de la peau).

Les données mesurées sont ensuite consultables sur une application mobile. Grâce à elles, les femmes portant ce “smartbra” seront capables d’en isoler les pics et ainsi, d’identifier les facteurs de stress et de pulsions, permettant une action préventive, en évitant de passer à l’acte et de se jeter sur tous les aliments à portée de la main.

Ne pouvant proposer cet élément de lingerie en taille unique, les chercheurs se sont pour l’instant contenté de placer les capteurs développés dans les balconnets personnels des personnes soumises aux tests, mais ils espèrent pouvoir bientôt créer la pièce entière adaptables à tous les bonnets…