L’hypnose fonctionne-t-elle avec tout le monde ? Sommes-nous tous égaux devant les suggestions d’un hypnotiseur ou d’un thérapeute ?

Eric Normandin, dit Messmer a hypnotisé plus de 60 000 personnes au cours de sa carrière. « Au Zénith de Paris, raconte-t-il modestement, j’ai hypnotisé 454 personnes en moins de quatre minutes». Nous avons tous en mémoire les émissions de télé telles que « Stars sous hypnose » où acteurs et chanteurs s’endorment en un claquement de doigts. Trucage, présélection de cobayes ou grand spectacle de magie, que faut-il en penser ?

Alors, tout le monde peut-il être hypnotisé ?

Nous sommes nombreux à penser que nous ne sommes pas réceptifs, que « ça ne marchera pas ».
Et pourtant nous sommes tous capables d’entrer dans un état hypnotique, donc, à priori, nous sommes tous hypnotisables.

Chacun de nous, à un moment donné de la journée, traverse un état d’hypnose. Notre esprit s’évade, notre regard se perd…Nous adoptons le mode pilotage automatique et nous entrons dans un épisode de dissociation de notre conscience. Ou, plus simplement, notre conscience se met en veille.

La transe hypnotique est un état naturel. Dans la lune, absorbé, concentré à l’intérieur de soi, obsédé, on n’entend plus, on oublie le temps, on est isolé dans une bulle.

L’hypnotiseur de spectacle fascine le spectateur, c’est un magicien. Il donne des ordres, utilise un ton autoritaire, puis il séduit, ou il fait rire. En réalité, il utilise les outils classiques de l’hypnose : le langage verbal (les mots), le paraverbal (le son de la voix, l’intonation, les silences.) et, le non-verbal (les gestes, les mouvements).

La transe hypnotique en hypnose médicale

receptifs aux thérapies par hypnoseLes techniques d’hypnose ne marchent pas sur tout le monde, le thérapeute doit s’adapter. On ne peut pas traiter de la même façon les personnes qui doutent et celles qui sont enthousiastes. Et l’échec d’une séance peut s’expliquer par un état psychologique défavorable, comme la peur de perdre le contrôle, ou le manque de confiance.

Pour induire un état de transe en hypnose, le praticien doit d’abord prendre en compte la communication non verbale du patient : son attitude, sa posture, ses gestes.

Il doit aussi bien écouter, analyser son langage, ses mots. Il encouragera la mise en confiance et le bien-être du patient, en utilisant des phrases positives. Le timbre de la voix est un des éléments clés. Une bonne induction hypnotique est toujours improvisée par le thérapeute sur le moment. C’est du « sur-mesure » pour le patient.

Lors de la transe, celui-ci découvre une sensation de détachement et une prise de distance vis-à-vis du monde extérieur, d’où l’impression d’être présent en tant que spectateur de la séance d’hypnose.

Nous ne sommes pas tous “facilement” hypnotisables

D’après certains scientifiques seulement 5 % de la population serait réfractaire à l’hypnose. Et 10 % de la population accéderait rapidement à un état d’hypnose profonde.

Aux Etats-Unis, il y a quelques années, une équipe de chercheurs a fait passer des IRM à un groupe de volontaires. Trois réseaux cérébraux ont été analysés :
– celui du « mode par défaut » qui s’active quand on laisse libre cours à ses pensées.
-le réseau de contrôle exécutif dont le rôle principal est de faciliter l’adaptation du sujet aux situations nouvelles
-Enfin le réseau de saillance, sorte de zone de vigilance, qui sélectionne les stimuli pertinents.

Les participants les plus facilement hypnotisables sont aussi ceux qui manifestent la plus grande activité des réseaux de contrôle exécutif et de saillance. Car deux régions cérébrales s’activent en même temps:
-le cortex préfrontal dorsolatéral gauche qui inhibe les émotions négatives et gère les tâches exécutives.
-le cortex cingulaire antérieur dorsal qui s’occupe de moduler l’attention.

Chez les personnes qui résistent à l’hypnose, les deux zones du cerveau ne se connectent pas de la même façon.

Pour les scientifiques il est clair que notre capacité à recevoir l’hypnose dépend de facteurs neuronaux et cognitifs.

(Sources : intuitive-process.com/ www.caminteresse.fr/ hypnose-ericksonienne.com/ www.passionsante.be)