LA BRYONE

Qualifiée par Thore, botaniste et médecin à Dax en 1803, de “médicament féroce”, la bryone est aussi appelée “navet du diable”, “feu ardent”, ou “vigne du diable”. De son nom latin Bryonia cretica, cette plante qui peut...